×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprise Internationale

    Steelcase Strafor renoue avec les bénéfices

    Par L'Economiste | Edition N°:231 Le 23/05/1996 | Partager


    Pour Steelcase Strafor, société spécialisée dans l'aménagement de bureaux, 1995 aura été l'année du retour aux bénéfices. Après une perte de plus de 240 millions de Francs en 1993 (1FF=1,71DH) et des comptes à peines équilibrés en 1994, la filiale commune de l'Américain Steelcase et du Français Strafor Facom a réalisé l'année dernière un profit de 44 millions de DH.
    Ce retour aux profits est le fruit de quatre ans de restructuration. En raison d'une baisse de 20 à 30% du marché européen du mobilier de bureau, Steelcase Strafor a dû fermer 5 sites européens et réduire de 6.000 à 3.600 le nombre d'employés.
    Pour faire face à cette baisse, la société a également mis en place une politique de restructuration et de mise à plat de son outil industriel, surtout après l'acquisition de Gordon Russel en Grande-Bretagne et AF en Espagne. Selon M. Jean-Charles Pauze, PDG de Steelcase depuis 1991, le développement économique s'est traduit par une meilleure adéquation des prix de l'immobilier par rapport aux services apportés aux clients. De même, l'intégration des nouvelles techniques de l'informatique a eu pour effet de changer la méthode de travail au sein des entreprises qui ont opté pour une réduction des mètres carrés par salarié avec un souci d'amélioration de l'environnement de travail de leur personnel. Mais ceci ne se limite pas aux grandes entreprises: "des PME de 300 salariés peuvent considérer que le personnel est un actif comme un autre, dont l'utilisation et donc la productivité doivent être optimisées", affirme M. Pauze.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc