×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:220 Le 07/03/1996 | Partager

    Viandes hormonées: L'UE durcit sa législation
    Tenant tête aux Américains qui ont porté plainte contre eux devant l'OMC, les Quinze ont renforcé la législation interdisant la viande traitée aux hormones, qu'elle soit produite dans l'Union Européenne ou dans un pays tiers. De l'avis de M. Philippe Vasseur, le ministre de l'Agriculture français, "il s'agit d'une excellente décision, qui n'est nullement discriminatoire puisqu'elle s'applique tant aux importations qu'aux viandes produites en Europe". En plus de la législation, les ministres de l'Agriculture européens ont également renforcé les contrôles et les sanctions dans le domaine. Ainsi, les contrôles sur les animaux vivants vont être multipliés pour lutter contre les trafics. La Commission a en outre proposé la suppression des primes communautaires pendant un an pour une première infraction et cinq ans pour une seconde.

    Etats-Unis: Aggravation du déficit commercial en 1995
    Le déficit de la balance des biens et services américaine a atteint 111,04 milliards de Dollars (1$US=8,60DH) en 1995, après 106,21 milliards en 1994. Il s'agit de son plus mauvais résultat depuis huit ans. Les échanges avec le Japon se sont soldés par un déficit de 59,28 milliards de Dollars, le premier depuis quatre ans.
    Avec la Chine, le gap s'élève à 33,8 milliards contre 29,5 en 1994.
    Les Etats-Unis sont également en déficit avec l'Alena (33,5 milliards contre 12,6 milliards en 1994), Taïwan (9,68 milliards) et l'Europe occidentale (10,6 milliards).
    Avec l'Amérique latine et la Corée du Sud, les échanges sont excédentaires respectivement de 7,77 et 1,23 milliards.

    Tourisme culturel: Accord de coopération OMT-UNESCO
    L'Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) et l'UNESCO ont conclu le 28 février un nouvel accord de coopération visant à protéger les sites historiques et à promouvoir le tourisme culturel. Aux termes de cet accord, les deux organisations s'engagent également à collaborer dans les domaines de la protection de l'environnement et du tourisme de la nature.
    "Il nous faut faire équipe avec l'UNESCO pour garantir que les droits d'entrée perçus des visiteurs et certains des revenus produits par le tourisme soient directement affectés à la protection et à la conservation des monuments historiques, ainsi qu'à celle de l'environnement", a déclaré le secrétaire général-adjoint de l'OMT.

    · Sommet Europe-Asie: De bonnes intentions
    Le premier sommet Europe-Asie (Asem) qui s'est achevé le 2 mars à Bangkok, en Thaïlande, aura été beaucoup plus qu'une prise de contact informelle. Les Quinze et dix pays asiatiques ont débouché sur des conclusions jugées positives, au nombre desquelles figure l'engagement à créer "une fondation Asie-Europe à Singapour afin de favoriser les échanges entre les peuples et les groupes culturels".
    Ils se sont également proposé de "développer le marché des marchandises, des biens d'équipement et des projets de développement des infrastructures et d'intensifier les flux de capitaux, de savoir-faire et de technologie".

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc