×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie Internationale

    En bref

    Par L'Economiste | Edition N°:215 Le 01/02/1996 | Partager

    Russie: Hausse de 32% des échanges commerciaux en 1995
    Les échanges commerciaux de la Russie avec l'étranger ont totalisé en 1995 123,7 milliards de Dollars, soit une progression de 32% par rapport à l'année précédente. Ils ont dégagé un solde positif en hausse de 11% à 30,9 milliards. Dominées par le pétrole, le gaz et autres matières premières, les exportations ont augmenté de 22,3% pour atteindre 77,3 milliards. Les importations se sont élevées, elles, à 46,4 milliards.
    Hors CEI, la Russie a échangé pour 97,6 milliards et réalisé un excédent de 31 milliards.

    Banque Mondiale: Création d'un fonds pour la reconstruction de la Bosnie
    La Banque Mondiale va octroyer une aide d'urgence de 150 millions de Dollars pour la reconstruction de la Bosnie-Herzégovine. Le conseil d'administration de la Banque a en effet approuvé le 23 janvier la création d'un fonds qui apportera son soutien à la reconstruction dans les secteurs de l'eau, du transport, de l'électricité et du traitement des ordures notamment.
    Un don de 25 millions sera également apporté pour couvrir les besoins immédiats, indique Le Figaro.

    Viandes hormonées: Les Quinze restent fermes
    Malgré la menace d'une condamnation par l'OMC, le Conseil agricole des Quinze, qui s'est réuni le 22 janvier, entend maintenir l'interdiction de l'utilisation des hormones de croissance d'élevage (Cf L'Economiste du 18 janvier 1996, p.36) et partant, l'importation de viandes traitées. A l'exception de la Grande-Bretagne, qui a émis certaines réserves tout en soulignant l'absence de danger pour la santé humaine, tous les autres pays ont confirmé leur refus. Pour réagir, les Américains ont décidé d'imposer des super-droits de douane sur des produits européens comme les pâtes, le concentré de tomate et les agrumes.

    Royaume-Uni: Le chômage tombe à son niveau de 1991
    En décembre 1995, les chômeurs britanniques étaient au nombre de 2.236.900, soit 7.900 de moins qu'en novembre. Avec 8% de la population active, le taux de chômage retrouve son niveau de mai 1991. "Le Royaume-Uni a ainsi l'un des taux les plus bas de l'Union européenne, derrière l'Allemagne (8,5%), la France et l'Italie (11,5%) et l'Espagne (22,5%)", a précisé le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Eric Forth. Et d'ajouter: "c'est la preuve que le marché de l'emploi flexible et déréglementé de la Grande-Bretagne, le contrôle strict des finances publiques et une fiscalité légère permettent la croissance économique et les emplois y sont liés".

    Japon: Baisse de l'excédent commercial en 1995
    L'excédent commercial japonais s'est élevé, en 1995, à 107,1 milliards de Dollars (1$US=8,7DH), selon le ministre des Finances nippon. Il marque une baisse de 11,4% par rapport à 1994.
    Les exportations ont augmenté de 12% à 443 milliards et les importations de 22,3% à 335,9 milliards.
    Les échanges avec les Etats-Unis se sont soldés par un surplus de 45,56 milliards, en recul de 17%. L'excédent est de 19,44 milliards avec l'Europe (-13%) et de 70,75 milliards avec le reste de l'Asie (+15%).

    Café: La production mondiale à son plus bas niveau depuis 1986-87
    La production mondiale de café vert atteindra lors de cette campagne (octobre 1995 à septembre 1996) son plus bas niveau depuis 1986-1987, selon l'Organisation Internationale du Café (OIC). Elle sera de l'ordre de 84,4 millions de sacs (1sac=60kg). En raison d'une chute de la récolte brésilienne et d'un plan de réduction des exportations mondiales mis en place en octobre 1993 puis réactivé en mars et juillet 1995 par l'Association des pays producteurs de café, précise Les Echos.

    La Bourse libanaise rouvre ses portes
    La Bourse de Beyrouth, fondée en 1920, a rouvert le 22 janvier après plus de dix ans de fermeture. Seules trois des 42 entreprises enregistrées en 1983 ont été cotées au marché officiel. Ce démarrage est jugé modeste mais le président de la Bourse affirme que sept entreprises ont demandé leur introduction et que "trois milliards de Dollars (1$US=8,7DH) seront brassés en 1996".

    France: La BNP prévoit une croissance de 1,7% en 1996

    Le PIB français devrait croître entre 1,5 et 2% en 1996, estime la Banque Nationale de Paris (BNP). Selon le responsable des études économiques, "il s'agit là d'un scénario relativement optimiste" et qui repose sur trois hypothèses: rebond de l'activité au premier semestre, réalisation des intentions d'investissements annoncées par les patrons et baisse du taux d'épargne des ménages.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc