×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & Carrière
Les managers qui bougent

Par L'Economiste | Edition N°:2169 Le 12/12/2005 | Partager

. Moncef Chaffar, nouveau président du CA de la Banque du SudA 59 ans, Moncef Chaffar est nommé président du conseil d’administration de la Banque du Sud. Titulaire d’une maîtrise en droit public de l’Université de Tunis et d’un Deug en droit, option sciences politiques obtenu à l’Université Paris I Sorbonne, Chaffar entame sa carrière professionnelle en 1976 à la Banque centrale de Tunisie. Il y occupe les postes de chef du service de l’organisation et des structures, puis sous-directeur de la réglementation du change et commerce extérieur, avant d’être nommé directeur des services juridiques en 1991, puis directeur général du change et du commerce extérieur en 1995. En 1999, il est nommé président-directeur général de la Banque tunisio-saoudienne d’investissement et de développement (STUSID). En 2001, il réintègre la Banque centrale de Tunisie en tant que vice-gouverneur, et en 2002, il est nommé président-directeur général de l’Union tunisienne de banques. . Jamal Eddine Amrani Abourouh, directeur des ressources humaines à Attijariwafa bankDe formation gestionnaire, titulaire d’un DES en psychologie du travail (université Lyon II), Jamal Amrani a débuté sa carrière à l’OFPPT en qualité de chef de service psychologie de 1985 à 1991. En 1991, il opte pour Wafabank où il assure la fonction de responsable du recrutement avant de rejoindre la société Colgate Palmolive, en 1994, pour la mise en place de la direction ressources humaines, poste qu’il va occuper jusqu’en 1999. En 1999, Jamal Amarani prend en charge la mise en place de la direction des ressources humaines au sein du groupe Accor Maroc. Depuis le 1er décembre 2005, il occupe la fonction de DRH à Attijariwafa bank.. Mohammed Haïtami, nouveau DG de la Banque du Sud Suite à l’acquisition par le consortium Attijariwafa bank-Grupo Santader de 20% du capital de la Banque du Sud tunisienne, la direction générale de celle-ci a été confiée à Mohammed Haïtami. Licencié en sciences juridiques de la faculté de droit de Casablanca, et également titulaire d’un diplôme d’études supérieures de banque de l’Institut technique de banque (ITB), Haïtami a démarré sa carrière professionnelle en 1981, au sein d’ABN AMRO Bank en tant qu’analyste de crédit avant de devenir chef du département crédit. Après un passage par la direction de la succursale-siège de cette même banque, il est nommé directeur des affaires juridiques et contentieuses. En 1990, il rejoint la direction d’exploitation PME et Particuliers puis celle des Risques, avant d’être nommé senior vice-président en 1998. En 2001, il rejoint la BMCI, suite à la fusion-absorption d’ABN AMRO Bank et devient peu de temps après membre du directoire et des différents comités de pilotage de cette banque.. Driss Traki à la tête de la Compagnie minière de Touisset Driss Traki est administrateur directeur général de la Compagnie minière de Touisset. Il l’a intégrée après son départ de la Centrale Laitière où il occupait le poste de PDG. Driss Traki est diplômé de l’Ecole polytechnique de Paris (1973-1975) et de l’Ecole des mines de Paris (1975-1977). Il a démarré chez Sopriam d’abord en tant que chef de projet puis en tant que directeur général. Depuis il a enchaîné les postes. Il a été directeur des études et du contrôle budgétaires des mines ONA puis directeur de la société minière de cuivre dans la province de Ouarzazate (SOMIFER), directeur adjoint de Centrale Laitière Maroc Lait, et directeur général de Lesieur Afrique Casablanca et Unigral Cristal. En 1991, ce polytechnicien intégra l’ONA en qualité de chargé de mission auprès du directeur général ONA/Mines. Ensuite, il a fait un passage dans la fonction publique entre novembre 1993 et février 1995.Entre mars 1995 et octobre 1999, Driss Traki rejoint l’Office chérifien des phosphates (OCP) où il a occupé la fonction de directeur des approvisionnements et marchés et directeur de la coordination des opérations. Ensuite, il devient directeur général de Lesieur Cristal avant de rejoindre la Centrale Laitière en novembre 1999.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc