×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Emploi & carrière
Chambre de commerce suisse: Campiche cède son fauteuil

Par L'Economiste | Edition N°:1814 Le 19/07/2004 | Partager

. Il en était président-fondateur depuis 1987. C’est Gérard Salzmann qui lui succèdeJean-Robert Campiche a cédé sa place de président de la Chambre de commerce suisse au Maroc à Gérard Salzmann, 1er vice-président. Le fondateur de l’institution en 1987 en devient ainsi président d’honneur.Jean-Robert Campiche, 84 ans, est né à Lausanne. Après des études en Suisse et en Allemagne, il décroche un diplôme supérieur en commerce.Il démarre sa carrière chez Nestlé Vevey en Suisse avant de rejoindre la filiale casablancaise qu’il quittera en 1962. Pendant près de neuf ans, il sera secrétaire général des associations professionnelles de l’agrumiculture et de la viticulture marocaines.En 1971, Jean-Robert Campiche est nommé directeur général de Ciba-Geigy Maroc, poste qu’il occupera jusqu’à sa retraite fin 1985.Gérard Salzmann, 74 ans, est né, lui, à Casablanca. Il effectuera ses études primaires et secondaires au Lycée Lyautey où il décrochera en 1948 son bac philo-lettres. Après des études commerciales dans sa ville natale et les capitales française et anglaise, il passe un stage à la Swiss Bank Corporation (1952-1953) puis rentre au Maroc pour un court séjour. Un problème de santé l’obligera à se rendre en Europe. Suite à une longue convalescence, le nouveau président de la Chambre de commerce suisse décide en 1956 de reprendre ses études. Il s’inscrit alors à l’Université de Genève et en sort en 1961 avec un diplôme d’ingénieur chimiste.L’année suivante, retour au Maroc pour intégrer la société Sidana, une fabrique de bougies et produits d’entretien opérant également dans le négoce de colorants et produits chimiques (agence Ciba). Là, il sera directeur technique jusqu’en 1971, année où Ciba et Geigy, les deux géants de la chimie suisse, fusionnent. Gérard Salzmann devient alors directeur de la division Colorants et Produits chimiques de Ciba-Geigy Maroc.Deux ans plus tard, et pour la même division, il voit sa responsabilité s’élargir à deux autres pays du Maghreb, l’Algérie et la Tunisie.En 1990, Gérard Salzmann prend sa retraite, mais ne restera pas inactif pour autant. Il se met au consulting et crée un bureau d’études spécialisé dans le conseil à l’industrie textile. Parallèlement, il occupera le poste de 1er vice-président de la Chambre de commerce suisse dont il est aujourd’hui président. H.E.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc