×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Electroménager
Fort engouement sur le marché du chauffage

Par L'Economiste | Edition N°:3182 Le 31/12/2009 | Partager

. Des promotions en cette période de fin d’année. Climatiseurs: 154.000 unités vendues à fin octobre 2009Le chauffage devient indispensable pour les foyers. Ce qui ne peut être qu’une aubaine pour les revendeurs et fournisseurs. Pourtant le mercure n’a pas encore atteint ses niveaux les plus bas. «Nous assistons à une forte demande sur les climatiseurs, les radiateurs et les chauffages...», indique Nabil Mekouar, gérant du magasin Cramer distribution à Rabat. ll y a une explication à cet engouement: le développement du crédit à la consommation, des prix avantageux et l’évolution des promotions dans le réseau moderne, hypermarchés et magasins spécialisés. «C’est la période des promotions décidées en général par les fabricants», précise ce gérant. En effet, plusieurs commerçants ont affiché des soldes allant jusqu’à 50% sur leurs produits exposés. Des promotions qui interviennent en cette période de fêtes de fin d’année notamment chez Marjane ou encore le Tangérois. Les offres ne se limitent pas à des remises, mais aussi à l’arrivée de nouvelles commandes qui ne peuvent que séduire la clientèle. Climatiseur mobile, déshumidificateur, radiateur, ventilateur… sont autant de produits proposés. Chez les magasins d’électroménager Abroun à Casablanca, c’est surtout en période d’été que les ventes sont au sommet. «Les Marocains achètent surtout en juillet. Ils sont plus sensibles à la chaleur qu’au froid», souligne Abdel Motaleb Zouine, gérant d’Abroun-Anfa. En Hiver, les ventes atteignent presque 40% sur ce segment. D’ailleurs, les magasins Abroun font aussi des remises atteignant les 50%.En général, la demande se fait, entre autres, sur le matériel chauffant, petits radiateurs, chauffage à gaz ou à bain d’huile. «Il s’agit d’un marché saisonnier. Radiateurs à bain d’huile, thermo-convecteurs… tout s’envole», indique de son côté Jamal Khebbari, chef de produits froid et petits électroménagers chez Fagor Maroc. C’est le radiateur à bain d’huile qui se vend le plus. La fourchette des prix est variable, allant de 799 à 999 DH. «Les gens achètent les produits par rapport à leur prix et, surtout, s’ils sont économiques», précise Khebbari. Par exemple, les appareils chauffants à gaz sont proposés de 700 à 2.000 DH, alors que les climatiseurs varient entre 2.500 et plus de 8.000 Dh. D’autres critères déterminent le choix du consommateur, tels que les puissances et la surface où sera installée le produit. Côté chiffres, la demande sur le marché des climatiseurs connaît actuellement une forte croissance. Près de 154.000 unités ont été vendues entre janvier et octobre 2009, d’après les chiffres communiqués par GFK Afrique du Nord(1). En ce qui concerne le chiffre d’affaires, il s’élève à 923 millions de DH, selon la même source.A noter que les opérateurs attendent aussi la supression totale des droits d’importation sur les produits industriels d’origine européenne, prévue en 2012.Qu’ils soient importés d’Europe, d’Amérique latine ou de Chine, les appareils chauffants existent pour tous les goûts et tous les budgets. Le chauffage à gaz reste le préféré chez les consommateurs marocains ayant l’avantage de chauffer rapidement et d’être économique. Vu son prix élevé, le climatiseur suscite l’engouement d’une certaine tranche de population. Un marché qui reste la cible surtout des grands industriels. D’autres personnes préfèrent installer des cheminées ou le chauffage à bois de manière plus naturelle. C’est surtout dans les régions reculées et montagneuses que le bois de chauffage est le plus utilisé. Sans oublier, l’énergie solaire qui gagne de plus en plus du terrain, notamment pour les toits et les petites entreprises. Cette énergie permet aussi aux foyers les plus isolés d’accéder au confort de l’électricité.


La sécurité prime

Le volet de la sécurité pèse dans la décision d’achat, d’après certains revendeurs. Sur le terrain, les drames se multiplient. A Fès, quatre membres d’une même famille ont été retrouvés morts la semaine dernière asphyxiés suite à une fuite de gaz provenant d’un chauffe-eau. Les consommateurs font attention aux appareils de contrefaçon (en provenance de la Chine) et sont de plus en plus prudents. Les risques d’intoxications et décès dûs à l’inhalation de monoxyde de carbone incitent à plus de vigilance au moment de l’achat. Gare alors au danger des installations anarchiques.Fatim-Zahra Tohry----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------(1) GFK suit plus de 20 catégories de produits sur 4 principaux marchés (Electroménager, Electronique Grand Public, Technologies de l’Information et Téléphonie Mobile). A partir de Casablanca, GFK Afrique du Nord gère également l’Algérie et la Tunisie, pays dans lesquels des panels ont été lancés en 2008 et 2009.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc