×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Création monétaire
Timide hausse en novembre

Par L'Economiste | Edition N°:3182 Le 31/12/2009 | Partager

. Une évolution de 0,2% après des mois de baisse. Les dépôts à vue fléchissent de 0,9%Petite éclaircie pour la création monétaire en novembre. Celle-ci a légèrement pu rompre avec le trend baissier amorcé depuis plusieurs mois déjà. Ainsi, l’agrégat de monnaie M3 (qui comprend les placements à terme, en plus de la monnaie fiduciaire, de la monnaie scripturale et des dépôts à vue) a pu dégager une très timide hausse (+0,2%). Laquelle reste essentiellement attribuable à l’augmentation des concours à l’économie (+0,4%) et des créances nettes sur l’Etat (+0,6%). Cette amélioration a été ressentie principalement au niveau de la monnaie fiduciaire qui a vu sa part augmenter de 4,3%. Derrière ces évolutions, les sorties massives de liquidités opérées à l’occasion de la fête d’Aïd Al Adha et dont l’impact n’a été ressenti qu’à fin novembre. En revanche, les dépôts à vue et à terme se sont contractés respectivement de 0,9 et 0,7%. S’agissant des agrégats de placements liquides, ils ont progressé de 3,1%, suite au renforcement des titres d’OPCVM monétaires.Sur un autre registre, l’accroissement des recours du Trésor aux banques a été quasi compensé par l’amélioration de sa position nette auprès de Bank Al-Maghrib (BAM). Seuls les avoirs extérieurs n’ont pas réussi à tirer leur épingle du jeu. Ils ont en effet maintenu leur trend baissier, affichant un recul de 1,6%. Tirés vers le bas par la contraction des réserves nettes de change tant de la banque centrale que des autres banques sur le marché, les avoirs extérieurs nets ont accusé un repli de 5%. En glissement annuel, l’agrégat de monnaie M3 a enregistré une hausse de 4,9% au lieu de 11,4% une année auparavant. Quant aux agrégats de placements liquides, ils ont augmenté de 32,1% contre une baisse de 13,4% en 2008. De leur côté, les contreparties de M3 ont vu les concours à l’économie progresser de 10,3% et les créances nettes sur l’Etat de 30,9%. Les avoirs extérieurs nets se sont, à l’inverse, inscrits en repli de 6,3%. Ces évolutions tous azimuts, répertoriées au niveau des sources de création de monnaie, ont fini par dégager une progression de la masse monétaire de 2,7%. Pour leur part, les agrégats de placements liquides ont augmenté de 36,4%, suite à l’accroissement de l’ensemble des catégories d’OPCVM à l’exception de ceux concernant les actions et diversifiés.


Ralentissement pour le crédit

Au terme des onze premiers mois de l’année 2009, les concours à l’économie ont pu marquer une évolution de 7,6%, mais qui affiche toutefois un net ralentissement par rapport à la même période de l’année précédente. La ventilation par objet économique révèle d’ailleurs une décélération du rythme de progression annuel de l’ensemble des catégories de crédits, à l’exception des crédits à l’équipement qui se sont accrus de 22,9%, contre 16,2% un an auparavant.Mohamed MOUNADI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc