×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 203.440 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 254.995 articles (chiffres relevés le 29/5 sur google analytics)
Affaires

Doublage: Le premier studio marocain vient d’ouvrir

Par L'Economiste | Edition N°:2479 Le 07/03/2007 | Partager

. Un investissement de 2 millions de DHLe premier studio spécialisé en doublage vient d’ouvrir à Casablanca. Plug & Play, qui a pignon sur rue dans le Maârif, espère grignoter une partie du marché européen, en le délocalisant vers le Maroc. «Nous sommes en mesure de concurrencer les gros studios tout en offrant des tarifs jusqu’à 40% inférieurs», assurent Hicham Chraïbi et Jérôme Boukobza, associés. «Nos charges sociales sont moins élevées, les salaires des comédiens aussi et enfin, notre semaine de travail est constituée de 45 heures, soit dix de plus qu’en France», rappellent-ils.Documentaires, films institutionnels, films pour la télévision, Plug & Play doublera de l’espagnol et de l’anglais, vers l’arabe et le français. La jeune société, opérationnelle depuis une dizaine de jours seulement, cumule déjà les contrats. «Nous avons doublé un film institutionnel sur la sécurité au travail et réalisé les bandes sonores pour des productions espagnole et canadienne», affirment fièrement les jeunes entrepreneurs.La boîte est même passée à deux doigts d’obtenir un contrat pour doubler une télé-série sud-américaine de 150 épisodes. «Même si nous ne l’avons pas eu, cela nous indique que le marché est réellement porteur», remarquent-ils.Afin de répondre aux normes internationales, le studio s’est équipé des machines et des logiciels les plus modernes. «Honnêtement, on n’aurait pas pu faire mieux!», lance Chraïbi. Ainsi, ce sont deux millions de DH que les hommes d’affaires ont investis. «Nous avons aussi fait appel à un ingénieur de son senior», précise Boukobza. De fait, Rémi Verbayes possède neuf ans d’expérience dans le domaine. «C’est un spécialiste de Protools, le logiciel le plus performant en la matière», ajoute-t-il.Hormis l’équipement technique, Plug & Play devra constituer une équipe de comédiens «sans accent», pour les doublages en français. «Il y a déjà des comédiens présents ici au Maroc, qui arrivent à camoufler totalement leur accent maghrébin», indiquent Chraïbi et Boukobza. Ils se disent par ailleurs prêts à piger dans le lot d’expatriés que compte le Maroc. «Nous avons avec nous une directrice de casting qui pourra diriger leur travail si nécessaire», explique Chraïbi.Le studio se promet de rémunérer les acteurs marocains et les acteurs étrangers de façon égale. «Nous fixerons le salaire selon la compétence de chacun. Plus un comédien possède de talent, plus nous lui donnerons de «minutes» donc, plus d’argent», précise Boukobza.En plus du doublage, Plug & Play mettra ses locaux à la disposition des nombreuses boîtes de pub’ et de production. «Nous pourrons agir en sous-traitance pour l’habillage d’antenne ou la publicité», ajoute Chraïbi. Dans le contexte actuel de libéralisation des ondes radio, Plug & Play souhaite donc se tailler une place au soleil avant la fin de l’année prochaine. «Nous avons tenu le projet secret jusqu’à ce que nous soyons vraiment prêts, mais maintenant, on passe à l’action!», conclut Boukobza. Marie-Hélène GIGUÈRE

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc