×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Dossiers

Dossier Qualité
Audit: Une formation pour un diplôme international

Par L'Economiste | Edition N°:1221 Le 07/03/2002 | Partager

. Le certificat IRCA (International Register of Certificated Auditors) permet la reconnaissance des compétences même à l'étrangerMoody Certification Maroc (filiale de l'organisme certificateur Moody International Certification) a démarré en septembre dernier un programme de formation destiné aux auditeurs. Les modules de formation ont l'avantage d'être reconnus au niveau international et d'être sanctionnés (en cas de réussite) par un certificat délivré par Moody International Certification permettant l'enregistrement auprès de l'IRCA. Ce diplôme est un passeport, qui permet à l'auditeur de réaliser des missions d'audit, non pas uniquement au Maroc, mais également dans des pays étrangers (y compris anglo-saxons). Cette formation englobe l'audit seconde partie et l'audit tierce partie. D'autres cabinets dispensent des formations à destination des auditeurs, mais la formation IRCA est la seule au Maroc à être universellement reconnue, à en croire Mohamed Ghorfi, directeur général de Moody Certification Maroc. “Nous avons attendu l'avènement de la version 2000 de la norme ISO 9000 avant de démarrer nos modules”, assure-t-il. Les destinataires de cette formation sont les responsables ou directeurs qualité, les consultants, les ingénieurs et les cadres d'entreprises qui souhaitent acquérir les techniques d'audit leur permettant de réaliser des audits ou de mieux préparer leur audit tierce partie. A ce jour, la filiale marocaine de Moody International a délivré une trentaine de certificats au Maroc. La formation dure cinq jours et se fait par petits groupes de dix personnes environ. Pendant un jour et demi, la norme ISO 9001 version 2000 est présentée aux participants. Ensuite, ils acquièrent les techniques nécessaires à la réalisation des audits. “Les participants planchent sur une série d'exercices sous forme de jeux de rôle, travaillent sur des études de cas, l'objectif étant de leur permettre de maîtriser correctement les techniques d'audit”, explique Mohamed Ghorfi. Au terme du séminaire, les futurs auditeurs passent un test, qui dure deux heures trente. Les candidats ont le droit de consulter la norme ISO 9000 et leur documentation. S'ils réussissent, un certificat leur est délivré par Moody International. Celui-ci est reconnu par l'IRCA qui les enregistre sur une liste accessible au niveau international. Quatre à cinq semaines après l'examen, les résultats sont communiqués aux personnes concernées. En cas de note insatisfaisante, le candidat peut passer un test de rattrapage, est-il indiqué. Le coût de la formation s'élève à 12.500 DH: l'employeur en paye une partie, l'autre partie est prise en charge par l'OFPPT, affirme Mohamed Ghorfi. C'est un investissement qui est très vite rentabilisé, assure-t-il. “Au bout de deux ou trois missions (rémunérées à 3.000 DH par jour), le participant récupère son investissement. Avant de partir en mission, les auditeurs certifiés doivent réaliser quelques audits en tant qu'observateurs pour avoir une expérience pratique sur le terrain”. A noter que Moody Certification Maroc ne signe pas de contrats d'exclusivité avec les auditeurs qu'elle forme. Ceux-ci peuvent donc travailler pour d'autres cabinets.Moody Certification Maroc a également la compétence pour assurer la formation EARA/IEMA (Environmental Auditors Registration Association) pour l'environnement. Elle attend toutefois la sortie de la norme ISO 19011, une norme qui répond aux exigences d'audit concernant la qualité et l'environnement.


Les auditeurs de l'Etat

De son côté, le ministère du Commerce et de l'Industrie (Direction de la Normalisation et de la Promotion de la Qualité) organise depuis 1996 deux fois par an des épreuves écrites et orales (avec études de cas et entretiens) pour l'audit tierce partie uniquement. Les auditeurs ayant une moyenne supérieure à 12/20 sont qualifiés. Ils doivent ensuite observer deux missions d'audit (en tant que stagiaires) avant de se lancer dans l'activité proprement dite. Jusqu'à présent, 28 personnes ont obtenu le diplôme. Chaque année, ils sont réévalués et tous les trois ans, le diplôme doit être reconduit pour rester valide. Un comité d'examen et de requalification se réunit à cet effet. Les auditeurs diplômés par le ministère sont obligés de travailler pour lui, à moins que ce dernier donne son accord pour que l'auditeur travaille pour un autre organisme certificateur. . Les différents types d'audit- L'audit interne: Lorsque l'entreprise est en démarche qualité, elle doit évaluer l'efficacité de son propre process. Elle forme alors une personne interne à la structure pour réaliser l'audit.- L'audit fournisseur ou l'audit seconde partie: Il s'agit d'un audit effectué par un client pour son fournisseur ou l'inverse. Une filiale peut également auditer sa maison-mère et vice versa.- Audit tierce partie: Il s'agit de l'audit de certification proprement dit. Là, l'organisme certificateur est mandaté pour auditer l'entreprise qui s'est engagée dans une procédure de certification. L'équipe d'audit (responsable d'audit et expert) est complètement indépendante de l'entreprise. . Moody International: Carte de visiteLe groupe Moody International, dont Moody Certification Maroc est une filiale, a été créé en 1911. Spécialisé dans de multiples domaines de l'assistance technique aux entreprises, il est aujourd'hui implanté dans plus de 90 pays. Moody International Certification est un organisme accrédité, par l'intermédiaire de ses filiales, par les plus importantes instances officielles telles que Cofrac (France), le RAB (Etats-Unis), SCC (Canada), TGA (Allemagne), etc.A ce jour, il a délivré plusieurs milliers de certificats dans le monde, dans divers domaines d'activité. Il a la compétence pour certifier des systèmes de management de la qualité et des systèmes de management environnemental ainsi que pour assurer les formations IRCA et EARA/IEMA, audit qualité interne, ISO TS 16949, ISO 9001 version 2000. Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc