×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Crédit-logement: BMCE Bank accorde un taux préférentiel aux agents de la Redal

Par L'Economiste | Edition N°:986 Le 30/03/2001 | Partager

. Quelque 2.000 salariés devront bénéficier de cette mesure Bonne nouvelle pour le personnel de la Redal (société de distribution d'eau, d'électricité et d'assainissement pour la Wilaya de Rabat-Salé). Ces derniers pourront acheter leur logement avec un crédit à taux préférentiel accordé par BMCE Bank. Les deux institutions viennent de signer une convention dans ce sens, dont la cérémonie s'est déroulée au siège de la banque à Casablanca. M. Mamoun Belghiti, directeur général de BMCE Bank a souligné que le personnel de la banque apporterait les facilités nécessaires aux demandeurs de crédit. Pour sa part, M. Juan Carlos de Miguel Capdevila, directeur général de Redal, a expliqué que cette opération entre dans le cadre de la politique sociale de la société, qui espère contribuer à l'amélioration des conditions de vie de ses employés. «La Redal a décidé de conclure une convention avec BMCE Bank, pour permettre à ses 2.000 salariés d'accéder à la propriété par le biais de crédits immobiliers», a-t-il relevé au cours de la cérémonie de signature. La convention stipule que les prêts seront accordés à des taux préférentiels pour les salariés. C'est ainsi qu'ils pourront bénéficier d'un taux d'intérêt de 8,45% hors taxe, dont 2,45% seront supportés par la Redal. La BMCE s'engage à financer jusqu'à 90% de la valeur du logement, le prêt ne devant toutefois pas dépasser 100.000 DH. La période de remboursement des prêts variera entre 5 à 15 ans, avec une possible extension à 18 ans. Mais cette durée ne pourra pas aller au-delà de la date à laquelle l'agent de la Redal prendra sa retraite. N. B.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc