×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Politique

Communales à Agadir

Par L'Economiste | Edition N°:1594 Le 04/09/2003 | Partager

. Le président de la CCIS en liceFraîchement élu à la tête de la CCIS d'Agadir, Saïd Dor se présente aux communales. Il est mandataire d'une des deux listes SAP en lice. Opérateur économique de la région, Saïd Dor est patron des Assurances Marrache et Dor, agent général d'Axa Al Amane. Dans son parcours politique, il était connu auparavant sous l'étiquette UC. Comme pour les récentes élections professionnelles, il a préféré se présenter pour ce rendez-vous électoral comme étant sans-appartenance politique. Selon lui, sa liste est représentative de tous les secteurs. Parmi les 47 candidats qui l'accompagnent, arrive au deuxième rang de la liste, Majid Joundy, un opérateur de l'industrie de la conserve, président de l'Union régionale de la CGEM. A la tête de l'Union nationale des industries de la conserve de poisson (UNICOP), ces élections constituent pour ce candidat la première expérience politique. Une des priorités des représentants de cette liste: encourager les investissements et promouvoir l'emploi dans la ville, sans oublier une réforme de la politique fiscale locale. L'amélioration du cadre urbanistique et la mise à niveau de la municipalité figurent également parmi leurs préoccupations.. Campagne chez les marins Tête de liste FFD, Abderrahmane El Yazidi est officier de la Marine marchande. Président de l'Association nationale des officiers de la pêche hauturière, il est également secrétaire général du Syndicat national des officiers et marins de la pêche hauturière. Dans son secteur d'activité, il est connu surtout suite à la grève des marins l'an dernier. Lors de ce mouvement, il était un des principaux acteurs et interlocuteurs des pouvoirs publics. C'est en 1999 qu'il a intégré le FFD. Un parti dans lequel il occupe le poste de secrétaire adjoint provincial à l'échelle locale. Pour lui, les communales constituent sa première expérience électorale. Dans son programme d'actions, El Yazidi a de grandes ambitions pour Agadir. «Cette ville doit retrouver son identité culturelle et s'intégrer dans son environnement«, commente-t-il. Il milite également pour une gestion rationnelle et équitable des ressources de la ville. El Yazidi table sur les marins (1.148) et matelots (10.770) comme électeurs. Reste maintenant à s'assurer du soutien de ces derniers et tenter de séduire d'autres.M.A.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc