×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

×

Message d'erreur

  • Notice : Undefined variable: user dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Trying to get property of non-object dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1236 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1246 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
  • Notice : Undefined index: visite dans eco7_vf_preprocess_page() (ligne 1250 dans /home/leconomi/public_html/sites/all/themes/eco7_vf/template.php).
International

Climat: Le transport aérien contraint de réduire ses émissions

Par L'Economiste | Edition N°:2652 Le 15/11/2007 | Partager

. Quotas d’émission pour les vols intra-européens mais aussi pour les vols partant ou arrivant dans l’UELES compagnies aériennes, y compris étrangères, vont se voir imposer dans l’UE de strictes limites d’émission au CO2 pour lutter contre le réchauffement climatique, selon un projet de loi voté mardi dernier par les eurodéputés.Ces derniers ont voté en première lecture à Strasbourg un texte qui prévoit d’imposer au transport aérien des quotas d’émission, non seulement pour les vols intra-européens mais aussi pour tous les vols partant ou arrivant dans l’UE, ce qui risque de créer des frictions avec plusieurs pays. Le Parlement européen y a en outre ajouté plusieurs amendements visant à durcir un peu le régime imaginé au départ par la Commission européenne.En premier lieu, le système de quotas sera mis en place dès 2011 pour toutes les compagnies quelle que soit leur origine. La Commission avait prévu une mise en oeuvre respectivement en 2011 pour celles circulant à l’intérieur de l’UE puis en 2012 pour les compagnies étrangères atterrissant ou décollant d’aéroport européens.«Il est difficile d’expliquer qu’un vol du Royaume-Uni vers le Maroc n’est pas concerné par ce système alors qu’un vol entre le Royaume-Uni vers les Iles Canaries le serait», s’est justifié le rapporteur du Parlement, l’Allemand Peter Liese.En outre, les eurodéputés veulent qu’au démarrage du mécanisme les compagnies se voient attribuer moins de quotas que ce que voulait Bruxelles (90% de la moyenne annuelle 2004-2006, au lieu de 100%).Enfin, ils ont voté un amendement prévoyant que les compagnies payent davantage que ce qui était prévu pour obtenir ces quotas. Un quart des quotas sera ainsi mis aux enchères dès 2010, le reste étant accordé gratuitement. Selon les calculs de Bruxelles, ce surcoût pour les compagnies ne devrait toutefois entraîner qu’une hausse de 2% en moyenne des billets d’avion. Concrètement, il s’agit d’attribuer des quotas d’émissions dans le cadre de la Bourse d’échanges du C02 créée dans l’UE, un outil clé de la politique des 27 pour atteindre leur objectif d’une réduction des gaz à effet de serre d’au moins 20% d’ici 2020.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc