×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    CISCO s'oriente vers les PME/PMI

    Par L'Economiste | Edition N°:2571 Le 17/07/2007 | Partager

    . Lancement du système de communications unifiées . TI: Déséquilibre africain patent . 5 milliards de dollars dédiés annuellement à la R&D ETONNANT. Le XXIe siècle est bel et bien celui de la communication tous azimuts. Aujourd’hui, avec l’évolution du numérique, et tous les effets engendrés par cette nouvelle technologie, l’individu est placé au cœur du système de l’information. Etre joignable partout, à tout moment, voilà le credo de l’homme de demain. Idem pour l’entreprise qui se doit, mondialisation oblige, d’être efficace, productive, compétitive et surtout réactive.Certains diront que l’Afrique n’en est pas encore là, que ce continent n’est encore que peu outillé pour accueillir ces nouvelles formes de communication, ou bien que le réseau informatique ne permet pas encore ce genre de connexion.«Faux», répond Abderrahmane Mounir, directeur général de Cisco Maroc, à l’occasion de la conférence organisée jeudi 12 juillet par le groupe pour présenter la version 2 du «système de communications unifiées 6.0» sur la région Afrique du nord. Et de souligner que «les sociétés qui utilisent le système de communications unifiées 6.0 bénéficieront également de tous les avantages du réseau mondial des partenaires de Cisco. La version 6.0 offre aux entreprises l’avantage de renforcer leurs capacités compétitives dans un marché mutant et ce, en les dotant d’outils d’aide à l’innovation. L’entreprise utilise son réseau comme plateforme pour toutes ses communications audio, vidéo et écrites, et offre une grande sécurité et une plus large marge de mobilité pour ses employés. Elle transforme aussi son réseau en un «réseau humain» qui déplace les travaux avec l’employé où qu’il soit en lui permettant d’accéder à toutes les données et avec les formes de sécurité les plus strictes. Gain de temps et de productivité, voilà de quoi ravir les chefs d’entreprise des PME/PMI à qui s’adresse principalement ce nouveau produit. Encore une fois, économie et productivité sont au rendez-vous. Les raisons d’un tel succès pour les produits développés par Cisco sont assez simples. Ce sont tout bonnement pas moins de 5 milliards de dollars qui sont consacrés annuellement à la recherche et au développement (R&D). Avec de telles sommes investies, pas étonnant que le groupe soit le premier fournisseur mondial de solutions pour Internet (Cf.www.leconomiste.com).. Le Maroc, bon élève africainComment a été accueilli ce nouveau produit au Maroc? Répétons-le, le système CU 6.0 attire les clients par sa fonctionnalité somme toute assez pratique. Donc les PME/PMI à qui le produit a été présenté ont été agréablement surprises car enfin Cisco s’adresse à eux. Le prix d’achat est évidemment encore quelque peu élevé, mais reste abordable pour du matériel haut de gamme. Cependant pour les entreprises désirant se mettre à la page, investissant en matériel et ressources humaines (la formation étant nécessaire) Cisco pourra accompagner ses partenaires certifiés et des offres promotionnelles pourraient même être envisagées. Reste que pour l’Afrique, le Maroc demeure un bon élève. Pour les pays émergents, notamment subsahariens, tout est encore à faire. «Les défis sont différents là-bas. Ce sont des problèmes de bandes passantes, ou encore d’opérateurs qui limitent l’accès et les utilisations de ces nouvelles technologies», précise Etienne Sauze, directeur des opérations et des technologies avancées Afrique et Moyen-Orient. «Un travail de fond et de mise à niveau s’impose, pour qu’enfin l’Afrique émerge», conclura-t-ilCruelle réalité, ou simplement ambition démesurée d’un continent en voie de développement? Quoiqu’il en soit, l’avenir de l’Afrique se joue aujourd’hui, et maintenant. Aussi tous, secteur public et secteur privé, firmes multinationales ou PME/PMI, simple particulier sont concernés.


    Les nouveautés

    AUTRE de cette version 6.0 du système CU, celle-ci s’appuie sur des standards ouverts, facilitant le choix des diverses technologies de communication, en fonction des besoins. S’intégrant parfaitement et simplement aux outils de bureau (moins d’une demi-heure suffit pour le mettre en place et l’utiliser), ce système simplifie les frais de formation, les investissements et les dépenses d’exploitation. En fait, avec un tel système, plus besoin de réunir les employés pour leur donner une formation sur un nouveau produit. Il suffit simplement de tout «balancer» sur l’ordinateur et le système s’occupe de tout. Il contacte lui-même les individus, les prévient à l’avance de la réunion, et les met en contact direct grâce à une Visio conférence «nouvelle version».Alexis BENSAAD

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc