×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Chami au Club de L’Economiste
Crise ou pas, la refonte industrielle se poursuit

Par L'Economiste | Edition N°:3161 Le 02/12/2009 | Partager

. 22 plateformes industrielles, un fonds pour le foncier… . Aller au-delà des contre-performances conjoncturelles «LE Maroc peut jouer pour l’Europe le même rôle que le Mexique joue pour les Etats-Unis». Invité au Club de L’Economiste(1), Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie et du Commerce, reste convaincu de la compétitivité de l’offre Maroc. Celle-ci est construite autour de trois dimensions… Espaces d’accueil, outils de financement, plan de développement et d’amélioration des zones industrielles. A elles seules, les plateformes industrielles intégrées (P2I) donnent de la visibilité aux industriels locaux et étrangers. Prévues sur 2.000 hectares, les 22 P2I seront réalisées d’ici 2015. «S’engager sur un timing nous oblige à aller plus vite pour mobiliser le foncier, mais surtout pour atteindre les objectifs fixés», soutient Chami. Un premier pas est franchi avec celle de Kénitra Auto City où l’aménageur, MedZ, s’est rapproché du logisticien espagnol, Edonia, pour créer trois sociétés dédiées. Le modèle retenu est pertinent. Une vision stratégique de développement industriel consistant à cibler des zones d’activités pour aboutir à un aménagement du territoire plus harmonieux. Dans ce nouveau schéma, l’Etat est décidé à combattre la spéculation en mettant en place une clause de valorisation. De plus, il s’est engagé à mobiliser du foncier et à le mettre à disposition en créant le Fonds Foncière (cf. www.leconomiste.com). Pour Chami, la stratégie industrielle reste une réponse structurelle pour construire une industrie compétitive. Quant aux difficultés engendrées par la crise internationale, elles sont traitées par des mesures conjoncturelles. Préconisées par le Comité de veille stratégique, celles-ci ont permis de limiter les dégâts. «Le Comité de veille est une réponse conjoncturelle à la crise et le Pacte pour l’émergence industrielle, avec ses 111 mesures, une réponse structurelle».

Le contrecoup de la crise
Bien que restées en dessous des prévisions du Comité de veille stratégique, les traditionnelles locomotives de l’économie ont toutes subi le contrecoup de la crise internationale. Le textile, le tourisme, l’automobile, les transferts des MRE ont enregistré des baisses, mais sans que la situation soit pour autant dramatique. Et ce, à l’exception de l’électronique où le recul des exportations est important. Même les pertes d’emplois ne sont pas jugées trop importantes comparativement à d’autres pays. Dans tous les cas, le Maroc bouclera l’année avec une croissance de 5 à 5,2%. Celle-ci est attribuée à une bonne année agricole et à un PIB diversifié. Pour sa part, la PME bénéficie d’une attention particulière. Des conventions ont été signées avec trois banques de la place pour soutenir leur compétitivité. Un rating est mis en place par l’ANPME pour sélectionner les entreprises éligibles aux aides de l’Etat. B.T & K.M. ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------(1) Le Club de L’Economiste s’est tenu vendredi 27 novembre

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc