×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Maroc in Mode
Offensive de charme sur Paris
DNES à Paris, Radia LAHLOU

Par L'Economiste | Edition N°:3161 Le 02/12/2009 | Partager

. Les textiliens partent à la reconquête de leurs clients traditionnels. Le Maroc, une alternative en matière de sourcing pour le marché européenC’EST un Mostapha Sahel jovial et très encourageant que les textiliens ont eu l’occasion de découvrir hier lors de la première journée du Salon Maroc in Mode, qui se déroule à Paris. En effet, la visite effectuée par l’ambassadeur du Maroc en France a encouragé les professionnels venus à Paris pour reconquérir leurs donneurs d’ordre. L’ambassadeur a tenu à s’enquérir de la situation de chaque exposant et de s’inquiéter aussi bien des débouchés sur les marchés européens que des freins à une plus grande compétitivité. Lui-même, ancien textilien tel qu’il le raconte avec bonhomie, se rend compte de la complexité de la tâche. «A mon époque nous avions également de nombreux maux dans le secteur, mais plutôt de nature institutionnelle. Aujourd’hui, vos problèmes concernent principalement le savoir-faire et les compétences», fait-il observer. Et à très juste titre, même si la terminologie n’est pas adéquate, le principe est le même: la main-d’œuvre doit absolument être qualifiée et alphabétisée. L’entreprise doit également investir dans des profils plus pointus, en design stylisme et modélisme et augmenter son taux d’encadrement. L’objectif étant d’arriver à répondre aux attentes des clients qu’ils soient Français, Espagnols, Britanniques ou encore Portugais. Dans toutes ces destinations où Maroc in Mode s’est récemment rendu, le besoin en produits finis se fait cruellement ressentir. Au Maroc de s’adapter pour devenir une force de proposition incontournable. Le moment est idéal. En France, on assiste à un retour du donneur d’ordre déçu par l’Asie, «et nous voulons être là pour le récupérer, avec une offre plus globale et plus agressive», explique cet industriel qui n’oublie pas les raisons de la désertion. Et c’est un peu la maxime de la plupart des exposants: faire que les faiblesses deviennent des atouts. Pour cette dernière édition parisienne de 2009, Maroc In Mode attend avec optimisme ses clients traditionnels d’autant plus que les niveaux de consommation en France ont repris leur ascension depuis septembre. D’ailleurs, les grandes enseignes ne se sont pas fait attendre. Parmi les premières visites, on a pu noter Baby Dior, Du Pareil au Même, Mym, Chipie, Simone Pérèle ou encore Sud Express…Maroc in Mode à Paris, c’est aussi une question de présence. «Nous devons rester dans l’écran radar des enseignes et marques françaises, surtout pour leur montrer que le Maroc constitue l’alternative en matière de sourcing», précise Mohamed Tazi, directeur général de l’Amith. Surtout à cette période où la visibilité des marchés est encore amoindrie.


Curiosité

Vraiment curieux l’ambassadeur. Outre les amabilités d’usage, Sahel voulait tout savoir. Par exemple, combien coûtait la participation au Salon pour l’entreprise, qui prenait en charge les dépenses et comment elles étaient réparties. Pour ceux qui ne le sauraient pas: Maroc in Mode est organisé par l’Amith en collaboration avec Maroc Export à partir du fonds dédié géré par l’Association. De plus, le plan de soutien aux secteurs exportateurs finance jusqu’à 80% des frais de participation des entreprises (déplacement, hébergement, logistiques…).

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc