×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Casablanca
Des cours de langue gratuits à Sidi Bernoussi

Par L'Economiste | Edition N°:2061 Le 11/07/2005 | Partager

. 500 bénéficiaires et 17 enseignants étrangers bénévoles. Une initiative à suivreIl y a des initiatives qui méritent d’être encouragées. C’est le cas des cours gratuits de langues étrangères, organisés au quartier populaire de Sidi Bernoussi à Casablanca, par l’Association Chantiers sociaux marocains. Quelque 500 jeunes bénéficieront de cette opération aussi importante qu’appréciable. Assurés par 17 enseignants bénévoles de différentes nationalités (Français, Anglais, Américains, Allemands, Espagnols, Italiens et Danois), ces cours de soutien, qui ont démarré le 6 juillet, se poursuivront jusqu’au 5 août 2005, au lycée Mokhtar Soussi, à raison de trois heures par jour. Selon Abd El Ilah Joha, délégué de la section Sidi Bernoussi, de l’Association Chantiers sociaux marocains, les jeunes élèves de ce quartier souffrent de grandes lacunes au niveau des langues étrangères. Les instituts de langues sont situés loin du quartier et restent également loin de la portée de cette population pour la plupart défavorisée. Ces cours sont une véritable aubaine pour les étudiants qui seront ainsi mieux préparés aux cours de langues pour l’année scolaire suivante. Ils auront aussi l’occasion de vivre, d’une manière plus rapprochée, de vrais moments d’échanges culturel et humain avec les enseignants étrangers. Selon Joha, un suivi des élèves ayant bénéficié de ces cours est également assuré, durant l’année scolaire. “Nous constatons qu’ils obtiennent de meilleures notes durant leur scolarité et plusieurs d’entre eux restent en contact avec leurs enseignants”, assure-t-il. En effet, certains élèves le confirment. “J’ai beaucoup profité de cette initiative. Mes connaissances linguistiques se sont améliorées et mes notes d’examen sont meilleures. En plus du contact direct, toujours bénéfique, avec des personnes issues d’autres cultures”, souligne une élève. Organisés depuis presque dix ans, le nombre des bénéficiaires ainsi que des enseignants de ces cours n’a cessé de grimper. Le nombre de demandes aussi. Malheureusement, les organisateurs ne peuvent pas aller au-delà de leurs capacités. Beaucoup de demandes restent sans réponses. Le budget alloué à cette initiative se chiffre seulement à 45.000 DH. Mais, pour arriver à un tel résultat, tout le monde met la main à la poche. Le ministère de l’Education nationale fournit les locaux (19 salles au lycée Mokhtar Soussi). Le Conseil de l’arrondissement offre le moyen de transport pour les déplacements et les sorties offertes aux enseignants. Ces derniers, bénévoles, participent aussi en assurant leur propre transport. Ils acceptent également d’être logés chez des familles d’accueil à Sidi Bernoussi. “D’autres partenaires nous soutiennent aussi. Grâce à notre sérieux et notre crédibilité dans le quartier, nous n’avons pas de problèmes financiers. Il y a toujours quelqu’un qui accepte de nous aider”, ajoute Joha. Une confirmation qui mérite beaucoup de réflexion, surtout de la part des “pessimistes”, qui, à force de léthargie, noircissent toujours le décor. Mohamed AKISRA

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc