×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Casablanca: Un Marjane en projet à Sidi Othmane

Par L'Economiste | Edition N°:2491 Le 23/03/2007 | Partager

. Les élus sont réticents. Un investissement de 500 millions de DH Il a fallu près de 6 heures aux élus casablancais pour trancher sur le point relatif à la cession d’un terrain de près de 7 hectares à Marjane Holding. C’était lors de la session du conseil de la ville, tenue mardi 20 mars. La quasi-majorité des élus étaient, dans leurs interventions, contre la cession. Mais, en fin de compte, le président du conseil, Mohamed Sajid, a pu les convaincre de soumettre ce point aux délibérations du conseil de l’arrondissement Sidi Othmane lors de sa prochaine session, comme le stipule la charte. Ensuite, la ville en décidera de manière définitive lors d’une autre réunion.Si la cession de ce terrain de 7 hectares a été reportée, le point relatif au déclassement des parcelles de terrains à céder a été par contre adopté. Sajid, encore une fois, a obtenu de son conseil l’approbation pour la procédure de déclassement qui vise à transférer les terrains concernés du domaine public communal à la propriété privée de la commune. Formalité obligatoire et préalable à toute cession. Concrètement, les parcelles que la Holding Marjane veut acquérir se trouvent sur le territoire de Sidi Othmane sur la zone dite «Hantates». Le terrain est en principe destiné à abriter un foirail (marché de bétail). Mais les travaux ont été arrêtés en 1997. «Il n’est plus question d’achever le projet initial, parce que ce dernier est incompatible avec les nouveaux abattoirs», explique Sajid. La holding a donc fait une demande à la ville pour acheter ce terrain. Quoi qu’il en soit, les inquiétudes des élus sont aussi légitimes. Primo, les conseillers appellent à revoir en hausse le prix de cession du terrain qu’a fixé la commission d’évaluation à 1.300 DH/m2. «Mais le prix du foncier à Sidi Othmane est de plus de 8.000 DH/m2», constate un élu. De toutes les façons, les 1.300 DH/m2 permettront à la ville une recette de 86 millions de DH à laquelle s’ajoutera 16 millions, valeur des constructions déjà sur place, soit un total de 102 millions de DH. D’autres intervenants attirent l’attention sur le respect de la légalité et l’égalité: «Dans ce genre d’affaire, il faut respecter le jeu de la concurrence et procéder, comme le veut le code des marchés publics, par appel d’offres et non par entente directe». Autre argument: «Si l’ouverture d’un Marjane crée des emplois, d’autres seront perdus après la fermeture des petits commerces», soutient Mustapha Lhaya, du PJD. Marjane Holding compte réaliser un investissement de 500 millions de DH. C’est une façon pour la ville de lutter contre le chômage des jeunes. Le projet, selon Fatima Oumail (PJD), présidente de la commission du patrimoine à la mairie, «permettra de créer 1.200 postes d’emplois directs et 700 indirects». En plus des gains en termes d’emploi pour les quartiers Sidi Othmane, Sbata, Moulay Rachid et Salmia où la grande surface Marjane sera implantée, le projet a un autre intérêt pour la zone: il peut avoir un effet de levier pour le réaménagement de toute la zone. C’est d’ailleurs l’argument qu’a fait valoir le président de la ville face à l’opposition de certains élus. De fait, la réhabilitation du quartier pourrait permettre de lutter contre les maux (chômage, délinquance, manque d’infrastructure) dont souffre cette périphérie. Ali JAFRY

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc