×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Casablanca: La pénétrante sud fin prête dans un mois

Par L'Economiste | Edition N°:3045 Le 12/06/2009 | Partager

. Un an de travaux, le délai respecté. Coût du projet: 74 millions de DHBONNE nouvelle pour les usagers de la route de Nouaceur (RN 11). Dès juillet prochain, l’essentiel des travaux de réaménagement de cette artère reliant la métropole de la partie sud du Royaume sera (du moins on l’espère) bouclé. Elargissement de la route en 2x3 voies (au lieu de 2x2 voies), aménagement de l’échangeur de «Mekka»,… le tout a nécessité une enveloppe budgétaire de quelque 74 millions de DH. Pour rappel, le projet s’étend sur une distance de 5 kilomètres, du carrefour Sidi Maârouf jusqu’à la rocade autoroutière Casablanca/El Jadida (cf. www.leconomiste.com). Les travaux sont réalisés en deux phases. La première, en cours de finalisation, concerne l’élargissement de la route sur une distance de 3,8 kilomètres (du rond-point de Sidi Maârouf jusqu’à Sidi Massôud), la construction d’un ouvrage d’art, en plus de l’aménagement de l’échangeur de Mekka. Grâce à quatre bretelles, ce dernier lie aujourd’hui les parties supérieure et inférieure de l’ouvrage. Ainsi, il permet le raccordement de la RN 11 à toutes les voies adjacentes, notamment celles qui mènent vers Bouskoura, Casanearshore ou Sidi Maârouf, Sidi Massôud et boulevard Mekka, assurant ainsi une meilleure fluidité de la circulation. L’échangeur en question a été ouvert à la circulation depuis déjà trois mois. A noter que la création d’une nouvelle voie reliant l’échangeur de Mekka à la route menant à Casanearshore est en cours d’achèvement. En effet, cette piste latérale (parallèle à la RN 11) a pour objectif de desservir le grand projet d’offshoring et de désengorger cet axe important de la métropole. Ainsi, les automobilistes auront la possibilité de choisir entre deux voies pour accéder à «Casanearshore». Outre l’achèvement de cette voie, il ne reste plus que le revêtement de la chaussée en deux dernières couches de bitume pour boucler cette première tranche du chantier. A ce propos, les entreprises en charge de ce chantier affirment être tributaires des livraisons de bitume par la Samir. Sinon , le projet ne sera pas prêt dans les délais.S’agissant de la dernière phase, «elle est moins contraignante que la première», précise un responsable du projet. Elle consiste, en effet, à élargir ce qui reste de la «RN 11», soit une distance de 1,2 km seulement (de Sidi Massôud jusqu’à la rocade autoroutière). «Concernant son marché, il n’a pas été encore octroyé», renchérit-il. Bouchra SABIB

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc