×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste



eleconomiste
Vous êtes 205.794 lecteurs à vous connecter sur leconomiste.com chaque jour. Vous consultez 264.541 articles (chiffres relevés le 5/6 sur google analytics)
Affaires

Cancer: Le dépistage autrement

Par L'Economiste | Edition N°:2158 Le 25/11/2005 | Partager

LE Maroc sera le seul pays en Afrique à compter un centre spécialisé de tomographie par émission de positons (TEP). La méthode fait fureur en Occident car elle est reconnue actuellement comme le procédé le plus efficace pour le dépistage des cancers. Aux Etats-Unis, elle a complètement évincé les anciennes méthodes de diagnostic: scanner, IRM… Et en Europe, la tomographie est en pleine généralisation. “C’est une grande chance pour le Maroc de s’ouvrir sur la TEP, surtout en sachant que c’est une méthode difficilement exportable”, indique un spécialiste. En clair, l’installation d’un réseau de TEP nécessite une infrastructure complète et complexe. Le diagnostic repose sur deux composantes essentielles. D’abord, le FDG (fludéoxyglucose) qui est une substance fluorescente faiblement radioactive qui permet de marquer les organes atteints du cancer. Ensuite, des caméras permettent de visualiser les tumeurs repérées par le FDG. Ce qu’il faut signaler, par ailleurs, c’est que la durée de vie du FDG n’est que de… deux petites heures. Il faut donc que les unités de production du médicament soient placées à proximité des centres d’utilisation. C’est également un médicament radioactif qui ne doit être manipulé que par un personnel hautement qualifié.Et c’est justement de cette infrastructure complète que disposera le Maroc à partir de 2007. Le projet de construction du complexe TEP Maroc est maintenant sur pied. Les laboratoires Schering, exclusivement représentés au Maroc par Polymédic ainsi qu’un consortium de médecins privés, initiateurs du projet, ont réussi à boucler le budget qui représente un coût global de 150 millions de DH. Le centre de production des FDG sera basé dans la ville de Casablanca. Il comptera entre autres un laboratoire de synthèse, trois unités de production, de contrôle et de distribution. Le tout sur une superficie de 3.500 m2. Les villes de Rabat, Fès et Meknès compteront pour leur part des centres de médecine nucléaire équipés de caméras TEP. Ichrak MOUBSIT

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc