×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Brèves internationales

Par L'Economiste | Edition N°:2220 Le 23/02/2006 | Partager

. USA: La vente de six ports sèment la paniqueLe président George Bush a vivement défendu le 21 février la vente de six ports américains à un groupe arabe de Dubaï face à la contestation de parlementaires qui s’inquiètent de son impact sur la sécurité nationale. Bush a promis de mettre son veto à toute législation destinée à geler cette vente controversée. «La transaction devrait avoir lieu à mon avis», a-t-il insisté, ajoutant que «s’il y avait un risque quelconque que cette vente mette en danger la sécurité des Etats-Unis, elle n’aurait pas lieu». Plusieurs parlementaires républicains et de l’opposition démocrate se sont élevés ces derniers jours contre cette transaction, s’inquiétant pour la sécurité des Etats-Unis. Ils ont rappelé que deux des pirates de l’air des attentats du 11 septembre 2001 venaient des Emirats arabes unis. Les ports de New York et New Jersey, Philadelphie, Baltimore (nord-est), Miami (sud-est) et de la Nouvelle-Orléans (sud) vont passer sous le contrôle de DP World, une compagnie basée dans les Emirats arabes unis, après le rachat du britannique PO Ferries. . Sucre: Les USA augmentent leurs quotas d’importation Les Etats-Unis ont annoncé le 21 février une nouvelle augmentation de leur quota d’importation de sucre brut et de sucre raffiné en 2006 pour répondre à une situation tendue sur le marché américain après des conditions météorologiques catastrophiques pour les récoltes. Le quota de sucre brut soumis à tarif pour 2006 va augmenter de 261.922 tonnes réparties entre 25 pays essentiellement d’Amérique latine (dont 52.138 tonnes pour le Brésil) et des pays ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique), mais incluant aussi les Philippines, selon un communiqué du gouvernement. . Le Brésil baisse la part d’alcool dans l’essenceLe gouvernement brésilien a décidé de diminuer de 25% à 20% la proportion d’éthanol mélangé à l’essence afin de faire baisser la consommation et contraindre les producteurs à baisser les prix de l’alcool, a annoncé le 21 février le ministère de l’Agriculture. Actuellement, 500 millions de litres par mois d’alcool anydre sont mélangés avec l’essence à hauteur de 25%. La réduction de cette proportion à 20% fera baisser de 100 millions de litres par mois la consommation, souligne le ministère. La mesure restera en vigueur durant une période indéterminée. Le gouvernement a pris cette décision au lendemain d’une réunion tendue, selon la presse, avec les représentants de la filière canne à sucre.. France: Rejet d’une motion de censure Les députés français ont rejeté, le 21 février sans surprise, une motion de censure déposée par l’opposition socialiste contre le gouvernement de droite de Dominique de Villepin en raison de sa politique sociale. Le Premier ministre a répondu à cette motion en déclarant «rêver» une opposition qui «aurait enfin tourné le dos aux impasses de l’idéologie» pour choisir «le parti de la modernité». Villepin a jugé la liste des contre-propositions énoncées par le premier secrétaire du PS François Hollande «terriblement courte»: «Rien de neuf sur l’emploi des jeunes», «rien de neuf sur les exonérations de charges», «rien de neuf sur la recherche et l’innovation».. Une nouvelle plainte contre Microsoft L’association ECIS qui regroupe des poids lourds de l’industrie informatique comme Nokia, IBM, Oracle ou encore Sun Microsystems, a annoncé mercredi 22 février avoir déposé une nouvelle plainte auprès de la Commission européenne contre Microsoft pour abus de position dominante. La Commission a confirmé avoir reçu cette plainte du Comité européen pour des systèmes interopérables (ECIS). «Nous allons l’examiner soigneusement», a indiqué le porte-parole européen à la Concurrence, Jonathan Todd.. Telefonica épingléeLa Commission européenne est sur le point d’épingler l’opérateur de télécommunications historique espagnol Telefonica pour des pratiques anticoncurrentielles, a indiqué le 22 février le porte-parole européen à la Concurrence.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc