×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Brèves

Par L'Economiste | Edition N°:2171 Le 14/12/2005 | Partager

. Patrimoine culturel immatériel: Le Maroc ratifie la conventionA l’unanimité, la Chambre des conseillers a adopté le projet de loi portant approbation quant au principe de la ratification par le Royaume du Maroc de la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, signée à Paris le 17 octobre 2003. Cette convention vise le respect du patrimoine culturel immatériel des communautés, groupes et individus concernés, la sensibilisation aux niveaux local, national et international à l’importance de son appréciation mutuelle, ainsi que le renforcement de la coopération internationale. On entend par patrimoine culturel immatériel, les pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire, ainsi que les instruments, objets, artefacts et espaces culturels qui leur sont associés, que les communautés, les groupes et les individus reconnaissent comme faisant partie de leur patrimoine culturel. . Les droits de l’homme à l’écoleLe gouvernement marocain a décidé d’introduire dans les manuels scolaires la culture des droits de l’homme. Pour cela, un accord a été signé en fin de semaine dernière entre le ministre de l’Education nationale, Habib El Malki, et le président du Conseil consultatif des droits de l’homme (CCDH), Driss Benzekri.Selon le ministre, cette convention a pour objectif de «combler les lacunes dans ce domaine en se concentrant sur les droits de l’enfant, de la femme et de l’homme en général». Pour sa part, Benzekri estime que l’enseignement des droits de l’homme est une «action pédagogique et stratégique».. Le président du Parlement vietnamien bientôt au MarocLe président de l’Assemblée nationale vietnamienne (Parlement), Nguyen Van An, devra effectuer prochainement une visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation parlementaire, à l’invitation du président de la Chambre des représentants, Abdelwahed Radi. La visite de Nguyen s’inscrit dans le cadre d’une tournée de travail au Maghreb, qui le mènera au Maroc, en Algérie et en Tunisie, rapporte l’Agence vietnamienne d’information (AVI). Il s’agit de la plus importante visite d’un responsable vietnamien au Maroc depuis celle effectuée par le Premier ministre, Phan Van Khai, en novembre 2004.. L’affaire BCP reportée au 19 décembreL’audience du 12 décembre dans l’affaire de la BCP était réservée à l’intervention du ministère public. Ce dernier a réclamé à la Cour de se déclarer incompétente pour juger les faits reprochés à Abdellatif Laraki, ex-PDG de cet établissement et principal accusé dans ce dossier. Selon le représentant de l’accusation, ces faits devraient être requalifiés “crime” et le dossier transféré à la Cour d’appel. Cette requête constitue en fait une contre-offensive aux arguments de la défense qui brandit la prescription. La prochaine séance a été fixée au 19 décembre et sera réservée aux plaidoiries des avocats de la défense. . Procès TelQuel: Le verdict attendu la semaine prochaineLe procès opposant l’hebdomadaire francophone TelQuel à la députée MP, Halima Assali, sera finalement jugé en appel le 29 décembre. Si le juge confirme la décision rendue en première instance, l’hebdomadaire devrait payer 1 million de DH à la députée MP pour diffamation. Et ce, même si la défense de TelQuel décide de se pourvoir en cassation, puisque cette dernière n’est pas suspensive des jugements rendus en appel. Rappelons que le magazine a été condamné en première instance et en deux procès de diffamation à payer 1,9 million de DH. . Marrakech: Energies renouvelables Le Centre de développement des énergies renouvelables et le ministère italien de l’Environnement et du territoire organisent un atelier d’échange et d’information sur les perspectives de développement des énergies renouvelables. Cet événement aura lieu les 20 et 21 décembre à Marrakech. Les débats seront consacrés au marché du solaire thermique. L’objectif est de présenter les programmes marocains en cours de mise en œuvre ainsi que les mécanismes financiers d’appui à ce marché. Il sera aussi question de présenter les résultats de la faisabilité des parc éoliens au Maroc. . Rabat: Un centre pour les maladies du système nerveux La Fondation Hassan II a annoncé, lors de son assemblée annuelle, la création prochaine d’un Centre national de réhabilitation et de neuroscience, à Rabat. Cette structure visera à répondre à des besoins en réhabilitation, en physiothérapie et en techniques de prise en charge des patients atteints de maladies du système nerveux. Le projet, qui sera construit en partenariat avec le CHU Ibn Sina, nécessitera une enveloppe budgétaire de 23 millions de DH. . Meknès: Foire internationale de l’agriculture La foire internationale de l’agriculture aura lieu à Meknès du 17 au 24 mars prochain. Elle sera ouverte aux activités les plus diverses liées au secteur agricole. Mais elle sera aussi l’occasion de s’atteler aux perspectives de mécanisation et de développement de ce secteur. Seront exposés les outils et les services liés à l’agriculture (couvert végétal, faune, flore) ainsi que les produits agricoles (fruits, légumes, huiles, lait et ses dérivés, viandes).

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc