×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Economie

    Bourse en août: Pas de congé pour Addoha

    Par L'Economiste | Edition N°:2353 Le 04/09/2006 | Partager

    . Elle réalise la plus forte, hausse et le plus gros volume. A part Maroc Telecom, les autres blue chips «hibernent». Les transactions devront reprendre en ce début de moisLE titre Addoha aura été la vedette des transactions boursières en août. La valeur a dominé les volumes, réalisé la plus forte hausse, boosté les indices… bref elle a réussi à dynamiser la cote en dépit des prévisions de baisse de régime à l’occasion de la période estivale. A l’exception de Maroc Telecom qui surclassait le titre immobilier pendant quelques séances, les autres blue chips ont «hiberné» tout au long du mois d’août. Mais globalement, le marché, qui s’apprête à accueillir Distrisoft (voir aussi page 2), a clôturé sur une hausse soutenue. Masi et Madex ont pris 11,52 et 12,04% à 7.872,15 et 6.388,88 points respectivement. Les performances annuelles s’établissent ainsi à 42,12% pour le premier et 46,57% pour le second. Côté volumes, les titres cotés ont totalisé près de 6 milliards de DH de chiffre d’affaires réalisé presque en totalité sur le marché central (5,7 milliards). Le marché de blocs a drainé à peine 25 millions de DH.Plus du tiers de ce volume a transité par la valeur Addoha (2 milliards de DH). Le titre a aussi réalisé la plus forte performance du mois avec 29,97% à 954 DH, soit 63% de plus que son cours d’introduction le 6 juillet (585 DH). Ces prouesses seraient liées à des opérations de ramassage réalisées principalement par la CDG, indique-t-on dans les milieux boursiers. Des rumeurs du marché disent même que la caisse s’apprêterait à franchir le seuil de 5% dans le capital du groupe immobilier. Plusieurs capitaux étrangers se sont également positionnés sur le titre. L’intérêt croissant des investisseurs est le fruit des «bonnes nouvelles» qui circulent par rapport à l’entreprise. Le groupe Addoha aurait en effet finalisé, en partenariat avec Immolog (filiale de la CDG), un programme d’achat de terrains à Tanger, Casablanca et Marrakech. Il projetterait de se lancer dans l’immobilier haut de gamme dans la ville ocre, selon des analystes. De plus, Addoha est presque certaine de réaliser son objectif de vente pour 2006. A fin août, elle a commercialisé 7.500 unités des 10.000 qu’il vise d’ici la fin d’année. Pour sa part, Maroc Telecom a réalisé un bon cru en août après plusieurs mois de stagnation. Le titre a pris 17,26% à 132 DH dans un volume de 1,4 milliard de DH. En dépit des hausses soutenues enregistrées par la majorité des autres valeurs, les volumes réalisés sont résolument médiocres. A l’exception des holdings et de quelques banques, les titres en hausse n’ont pas réussi à passer le cap des 100 millions de DH. Le repli des transactions serait dû selon des analystes à l’absence d’un grand nombre d’opérateurs boursiers, partis en congé.Dans le détail, Sonasid consolide sa reprise avec une hausse de 18,35% dans un volume de 78 millions de DH seulement. De son côté, Lesieur Cristal se relève progressivement après une performance de 17,46% à 740 DH mais dans un volume inférieur à 20 millions de DH. Par ailleurs, les plus fortes baisses ont principalement concerné les valeurs spéculatives (Le Carton, Rebab…) qui n’affectent en rien la performance globale du marché. A en croire des analystes financiers, les transactions vont reprendre de plus belle à compter de cette semaine. Les investisseurs sont d’ailleurs motivés par la dynamique de croissance remarquée dans tous les secteurs et qui devrait donner lieu à des résultats semestriels satisfaisants. Les secteurs liés aux BTP (ciments et matériaux de construction, immobiliers) seront certainement les plus performants. Mais les investisseurs n’attendront pas les annonces officielles pour passer à l’acte. Selon des experts, ils ont en tête des stratégies de placement clair pour le reste de cette année et commencent déjà à réfléchir pour l’année prochaine. Les indices ont démarré le mois de septembre en quasi stagnation. Le Masi a perdu 0,02% à 7.087,81 tandis que le Madex a pris 0,01% à 6.389,17 points. La séance du vendredi 1er septembre a drainé un volume de 184,5 millions de DH réalisé exclusivement sur le marché central. Addoha et Maroc Telecom ont encore dominé les transactions avec des volumes respectifs de 25,4 et 30,5 millions de DH. Les cours des deux valeurs n’ont pas bougé.Nouaim SQALLI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc