×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Bourse : Effritement

    Par L'Economiste | Edition N°:1165 Le 14/12/2001 | Partager

    . Plus forte baisse, Fertima avec 5,24%. Plus forte hausse, Auto Nejma avec 5,63%La brève éclaircie qui a prévalu fin novembre-début décembre fait déjà partie du passé, la place de Casablanca s'enlise à nouveau dans la baisse. L'IGB a clôturé sur une baisse de 0,04% à 605,11 plombé par le mauvais comportement des grosses capitalisations. La contre-performance annuelle à été ramenée à -8,10%. Les volumes se sont légèrement repris par rapport à la veille s'établissant à 48 millions de DH, dont 74% ont été drainés par le marché central, le reste étant enregistré sur le marché de blocs. Quatre opérations ont eu lieu de gré à gré. Il s'agit de 2.000 Crédor à un cours de 175 DH, 5.000 Lesieur à 995 DH l'unité, 6.000 BNDE à 80 DH et 1.000 actions IB Maroc échangées à 232 DH. Sur le marché central, le principal du volume a été drainé par les deux valeurs qui animent le plus le marché ces derniers temps, ONA et BMCE. A elles seules, elles ont représenté 27 millions de DH, soit 59% du volume transactionnel. Contrairement à l'IGB, la tendance côté variations était plutôt à la hausse. Sur les 32 valeurs qui ont traité, 13 étaient en hausse, contre 11 en recul et 8 en stagnation.Les meilleures performances de la séance ont été du lot d'Auto Nejma (5,63%) et Maghrebail (5,43%). Les plus fortes baisses ont été subies par Fertima (-5,24%), Crédor (-3,31%) et Lesieur (-2,83%). Côté news, la Direction du Trésor et des Finances Extérieures porte à la connaissance des investisseurs que le recours au marché des adjudications des valeurs du Trésor au titre du mois de décembre 2001 portera sur un montant se situant entre 9 et 9,5 milliards de DH.


    Marchés hésitants

    Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a fini presque inchangé en hausse de 0,07% et l'indice composite de la bourse électronique Nasdaq a gagné 0,47% mercredi à l'issue d'une séance irrégulière. Le DJIA, principal indicateur de Wall Street, a gagné 6,44 points à 9.894,81 points et l'indice composite du Nasdaq 9,45 points à 2.011,38 points. L'indice Standard and Poor's 500, plus représentatif de la tendance générale, a fini en hausse de 0,31 point (+0,03%) à 1.137,07 points. Le début des mises en garde des sociétés américaines, avec Merck mardi et American Express mercredi, ont encouragé des prises de bénéfices sur les marchés boursiers américains, qui se sont ressaisis à la clôture grâce à des achats tardifs. Quant à Paris, elle a terminé en baisse pour la quatrième séance consécutive mercredi, les prises de bénéfices de fin d'année pesant sur la tendance partout en Europe. Après avoir ouvert en hausse de 0,36% sur un rebond technique, le CAC 40 a finalement lâché 0,91% à 4.510,68 points. L'indice du Nouveau Marché a cédé 1,41% à 1.151,99 points. «C'est une séance typique de fin d'année, qui combine prises de bénéfices et faible volume. La séance a été très hésitante et la décision de la Fed de réduire ses taux directeurs de 25 points de base mardi était déjà prise en compte dans les cours«, a expliqué Claudine Bayle, gérante chez Richelieu Finances. Ailleurs en Europe, les principales places faisaient preuve d'une belle unanimité dans la morosité: le DJ Euro Stoxx cédait 1,28% et Francfort 1,73%, alors que la Bourse de Londres clôturait sur un repli de 0,71%. F. T. (AFP)

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc