×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Comment les employés plaident leur cause

    Par L'Economiste | Edition N°:1165 Le 14/12/2001 | Partager

    . Ils critiquent l'attitude mercantile du syndicat des pharmaciens…. … Et doutent de sa capacité à assurer la relève des dépôts de nuitLe syndicat des pharmaciens n'est pas le seul à dénoncer une machination, les employés des dépôts affiliés à la CDT aussi. Pour eux, les querelles intrinsèques aux pharmaciens ne doivent pas occulter leur cause sociale. Les deux dépôts de nuit de médicaments qui ont été fermés l'ont été de “manière abusive et les affaires de vol sont un prétexte et non une excuse”, avancent les employés. De plus, la dégradation des prestations des dépôts est la responsabilité du syndicat des pharmaciens, scande un délégué de la CDT. Il explique que “les centrales d'achat ont été sommées de ne plus récupérer les produits périmés chez les dépôts”. Aussi, certains dépôts sont-ils tout simplement non approvisionnés en médicaments. C'est le cas de Hay Adil, poursuit le délégué. Concernant celui du Boulevard Massira Al Khadra, “l'histoire est tout simplement malheureuse. Il suffit de rappeler que c'était le meilleur dépôt au Maroc”. Le dernier point litigieux qui oppose les employés des dépôts au syndicat des pharmaciens concerne l'interprétation de l'article 8 de la loi de 1960 qui réglemente la profession. Le SPO se prévaut de ce texte pour exiger la fermeture des dépôts qui se trouvent dans des localités où des pharmacies assurent la veille de nuit. Sans renier la loi, les employés limitent la portée de cet article. “Il n'évoque que le cas des dépôts qui ont été créés pour combler un vide d'officines”, explique la CDT. “Effectivement, si des pharmacies venaient à voir le jour, le dépôt doit disparaître”, rassure la centrale. En revanche, la loi ne traite pas le cas de dépôts créés tout simplement pour suppléer des pharmacies déjà existantes, mais dont les responsables refusaient d'assurer la garde de nuit. Les raisons de ce refus sont multiples. La rentabilité et la sécurité sont les plus importantes. Un tour de garde rapporte peu et dans certaines localités l'insécurité est grande. Les pharmaciens fuient aussi les gardes de nuit pour des raisons techniques, explique le délégué des employés. La loi impose au propriétaire de l'officine d'y être présent en permanence. Assurer une garde de nuit reviendrait pour lui à rester éveillé durant 36 heures d'affilée, ironise le syndicaliste. Il ajoute que les dépôts sont des points fixes connus par les citoyens. “L'organisation de tours de garde par les officines sèmerait le trouble chez la clientèle d'autant plus que la plupart du temps celle qui y a recours le fait dans l'urgence”, conclut-il.A. H.


    . En bref. Entreprendre: Morale et éthique des affairesL'émission Entreprendre (TVM) du mardi 18 décembre sera consacrée au thème de la «Morale et éthique des affaires», en marge de la campagne de sensibilisation mise en oeuvre par le gouvernement sur la moralisation de la vie publique. Ahmed Lahlimi, ministre des Affaires générales du Gouvernement, devra participer à l'émission, en présence également de chefs d'entreprise, de responsables de l'administration, d'ONG et autres intervenants.. Showroom de prêt-à-porter à CasablancaDepuis le 1er octobre dernier, Venezia Espace a ouvert un showroom de prêt-à-porter haut de gamme au centre de Casablanca. Créée en juin 2001, la société Venezia Espace est positionnée sur le segment du prêt-à-porter masculin et féminin haut de gamme. L'entreprise commercialisera trois produits-phares à savoir le costume, la chemise et la cravate. Ils représentent en moyenne 50% des ventes. Les accessoires constitueront dans un deuxième temps un axe de développement potentiel. La société entend développer son réseau de distribution avec deux ouvertures prévues à Rabat et Marrakech en 2002. . CGEM: Plénière de la commission de la formationLa réunion plénière de la Commission de la Formation a eu lieu récemment au siège de la CGEM sous la présidence de Jaouad Cheikh Lahlou. La commission a examiné notamment le projet de loi de formation en cours d'emploi, le projet de loi instituant des mesures d'encouragement à l'insertion professionnelle des demandeurs d'emploi et le partenariat Université/Entreprise. A noter que la synthèse des travaux des différents groupes de travail a été présentée lors de cette réunion.
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc