×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Société

    Bienvenue Princesse

    Par L'Economiste | Edition N°:2476 Le 02/03/2007 | Partager

    . SAR la Princesse Lalla Khadija est née le 28 février. Une naissance accueillie comme il se doit à travers le RoyaumeLE deuxième bébé royal est né. SM le Roi Mohammed VI et SAR la Princesse Lalla Salma l’ont baptisé SAR la Princesse Lalla Khadija. Le Souverain a choisi un prénom qui fait référence à l’épouse du Prophète. Lalla Khadija est aussi la soeur du Prince Héritier Moulay Al Hassan (né le jeudi 8 mai 2003). Au Palais royal, la bonne nouvelle est tombée le 28 février à 20h. L’annonce officielle a été très rapidement faite. Les deux chaînes de télévision nationale ont diffusé, dans la soirée, des images du Souverain tenant dans ses bras SAR la Princesse Lalla Khadija. L’annonce de cette naissance bénie a aussitôt été suivie d’une série de manifestations protocolaires. Une salve de 21 coups de canon a salué, mercredi soir au Méchouar, la naissance de SAR la Princesse Lalla Khadija. «Le nouveau-né et sa mère sont en parfaite santé», note un communiqué officiel. De même, un bulletin de santé de la Princesse a été publié au Palais royal. «Ce jour, mercredi 10 Safar El Kheir 1428, 28 février 2007, est née à terme, au Palais royal de Rabat, une petite fille pesant 4 kg 160 et mesurant 49 centimètres. L’accouchement s’est déroulé dans les meilleures conditions», est-il mentionné. Le bulletin officiel est signé par d’éminents professeurs. Il s’agit de Adil Ababou, Younes Chejai, Majid Benkirane, Christian Kern, Didier Rambaud, Jean Bernard Dubuisson, Abdelaziz Maaouni, Driss Alaoui et Naima Lamdouar Bouazzaoui. Des livres d’or ont été aussi ouverts dans les différents wilayas, préfectures et provinces et aux ambassades et consulats du Royaume à l’étranger pour enregistrer les félicitations adressées au Souverain et à la Famille royale.


    Khadija, la Femme Pure

    L’histoire en dit long sur Khadija bint Khuwaylid, épouse du Prophète Mohammed. Elle est née en l’an 68 avant l’Hégire, de Khuwaylid bin Asad et de Fatima bint Za’idah. Elle était appréciée pour son intelligence, sa pudeur et sa sagesse, au point que l’on commença à l’appeler «Tâhirah» (la pure). C’était aussi une femme d’affaires accomplie, qui avait bâti sa fortune par l’intermédiaire de quelques hommes qui faisaient du commerce pour son compte. Les historiens parlent d’une grande femme à qui Dieu a fait don de son amour. Celle à qui Dieu promet un Palais en osier au Paradis. Le Prophète l’épousa et lui donna une dot de 20 chameaux. Elle était âgée de 40 ans et il en avait 25. Elle fut sa première épouse. Le Prophète Mohammed ne prit aucune autre femme tant qu’elle fut en vie. Elle lui donna 6 enfants: Al-Qaasim, Abdullah surnommé Tayyib (le bon) et Tâhir (le pur)), Zaynab, Ruqqayyah, Oum Koulthoum, et Fâtimah. Khadija, mère des croyants, mourut en aidant le Prophète à transmettre l’appel de l’islam. Elle quitta ce monde trois années avant l’émigration à Médine, à l’âge de 65 ans. Le Prophète l’enterra de ses propres mains.F.Z.T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc