×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

AWB lance une émission obligataire «structurée»

Par L'Economiste | Edition N°:2676 Le 19/12/2007 | Partager

. Produit innovant et performant avec capital garanti. Obligation indexée sur un panier de 20 valeurs étrangères. Souscriptions du 24 au 27 décembre 2007Une première sur le marché marocain: Attijariwafa bank lance une émission obligataire structurée à capital garanti en dirhams. Ce nouvel instrument permet d’investir sur les actions internationales tout en bénéficiant de coupons potentiellement supérieurs aux taux sans risque marocains. Concrètement, cette émission permet de bénéficier de plusieurs avantages: d’abord, elle est négociable. Ce qui assure une liquidité à l’investisseur, contrairement au repos structuré. La maturité n’est pas contrainte par les bons du Trésor remis en garantie dans le cadre des repos structurés et permet de répondre exactement aux besoins des investisseurs et aux spécificités des sous-jacents financiers choisis. D’un autre côté, la cotation des prix des obligations sera affichée en permanence sur une page Reuters (en plus d’être cotée également à la Bourse de Casablanca) ce qui répondra aux besoins de valorisation des investisseurs et notamment les OPCVM. Enfin, et conformément aux meilleures pratiques internationales, cette émission obligataire a été isolée dans une structure juridique dédiée afin de la distinguer des émissions classiques de la banque. En effet, l’émission est réalisée par Somacovam, filiale à 100% d’Attijariwafa bank qui garantit totalement l’émission.. Performance L’obligation bénéficie d’une diversification bien étudiée tant sur le plan géographique que sectoriel, puisqu’elle est indexée sur un panier d’actions de référence. Le panier est en effet composé de 20 valeurs européennes, nord-américaines et japonaises, issues de nombreux secteurs, tels que la banque (Deutsche Bank), les télécommunications (France Télécom), la santé (Roche), l’agroalimentaire (Pepsi), l’assurance (Sun Life), l’énergie (BP), la technologie (Apple), etc. L’obligation garantit à l’investisseur un coupon de 4% la première année, quelle que soit la performance du panier d’actions. Les six années suivantes, l’investisseur reçoit un coupon de 5% par an si chaque action du panier de référence est au-dessus de 80% de son niveau initial. Si l’investisseur ne perçoit pas son coupon pendant une ou plusieurs années, il peut rattraper et cumuler les éventuels coupons manqués de 5% grâce à un effet «mémoire». Cet effet est activable autant de fois que nécessaire, dès que chaque action est à nouveau au-dessus de 80% de son niveau initial, et verse les coupons de 5% non perçus les années précédentes.Tout en garantissant à échéance 100% du capital initialement investi, l’obligation permet surtout de recevoir au bout de huit ans 80% de la performance illimitée du panier diversifié d’actions de référence. Le back-testing réalisé sur cette obligation structurée montre des rendements très intéressants: le taux de rendement annuel moyen est de 10,5% sur la base des simulations historiques réalisées depuis 1987. Sur cette période, le rendement annuel minimum observé est de 5,5% et le rendement maximum atteint 21,1%. Cette émission obligataire d’un montant de 500 millions de DH constitue une innovation majeure sur le marché financier marocain. Elle permet d’élargir la gamme des produits de placement disponible pour l’investisseur. Les produits de placement structurés au Maroc constituent une alternative de placement très intéressante pour les investisseurs, en termes de diversification et de gestion des risques.Les produits structurés permettent à l’investisseur de garantir tout ou partie du capital à échéance et d’obtenir un coupon lié à la performance d’un sous-jacent financier donné.Ces produits ont connu en 2007 un essor important sur le marché marocain en utilisant comme véhicule le marché des repos. Néanmoins, l’utilisation des repos comme véhicule de placement a posé aux investisseurs et aux banques de nombreuses contraintes en termes de maturité, de liquidité, d’indexation et de valorisation.Said MABROUK

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc