×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Autoroutes: L’Etat garantit les emprunts d’ADM

    Par L'Economiste | Edition N°:3020 Le 08/05/2009 | Partager

    . Un cautionnement dans la limite de 3 milliards de DH . La société prévoit d’investir 6,7 milliards de DH en 2009Etoffer le réseau des autoroutes implique un investissement lourd. L’Etat en est bien conscient. Il vient d’ailleurs de répondre favorablement à la demande émise par La Société des Autoroutes du Maroc (ADM) pour garantir ses emprunts. Dans la limite d’un montant de 3 milliards de DH, les emprunts de la société à émettre sur le marché financier national seront avalisés par l’Etat. La garantie porte sur le remboursement du principal et le règlement des intérêts. Autoroutes du Maroc devrait procéder, pour la période 2009/2010, à des émissions obligataires d’un montant total de 6,5 milliards de DH. L’objectif étant de financer son programme d’investissement contenu dans le contrat-programme 2008/2015. Les conséquences de cette opération sont non négligeables pour la société. Selon les analystes d’une banque de la place, «une telle levée sur le marché obligataire pourrait plomber davantage la rentabilité de la société compte tenu du poids conséquent des services financiers dans le total de ses charges». A noter qu’au titre de l’exercice 2009 la société prévoit un investissement de 6,72 milliards de DH. Le réseau autoroutier réalisé par ADM a atteint, à fin juillet 2008, un linéaire de 863 km. Conformément au contrat-programme Etat/ADM signé le 1er juillet 2008, la société s’engage à réaliser un linéaire global de 1.830 kilomètres pour un investissement global de 38,1 milliards de DH. Sur la période 2008-2012, le programme autoroutier est de 383,5 km. Le réseau, actuellement de 856 km, sera porté en 2010 à 1.420 km avec l’ouverture de Marrakech-Agadir (233 km) et Fès-Oujda (323 km). Les deux autoroutes devront être opérationnelles respectivement vers la mi-2010 et 2011. A fin 2015, le Maroc disposera de 1.803 km d’autoroutes qui relieront le nord et le sud, selon les prévisions du ministère. Près de 1 milliard de DH seront investis pour le nouveau programme. Le lancement de la première partie est prévu en août 2009. Il s’agit d’un tronçon pour le contournement de la ville de Rabat. D’une longueur de 41 km, ce tronçon permettra la décongestion de la ville puisque les passagers ne seront plus obligés de la traverser. D’un coût de 168 millions de DH, la fin des travaux est prévue pour fin 2012. Tarik HARI

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc