×
  • Compétences & RH
  • Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2019 Prix de L'Economiste 2018 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Entreprises

    Autocars : Le B12 intègre la gamme de châssis Volvo

    Par L'Economiste | Edition N°:73 Le 01/04/1993 | Partager

    Saïda Star Auto lance la production d'un nouveau châssis Volvo le B12. Celui-ci est principalement destiné aux autocars touristiques sur le marché au prix de 850.000DH hors TVA et droits de douane. Une revalorisation d'environ 10% est prévue par la suite. La société table sur des ventes annuelles de 80 à 100 unités. Par ce nouveau châssis, Saïda dit devancer la demande de la clientèle. La société espère ainsi créer la demande, dynamiser ses ventes, mais également éviter de "laisser le champ libre à d'autres concurrents".

    Le B12 se distingue par rapport à ses prédécesseurs par ses freins disposant d'un antiblocage des roues ABS, pouvant être complétés par l'antipatinage ASR. Il offre également un plancher bas jusqu'au pont arrière (130mm environ plus bas que dans le B10M).

    Ce châssis est proposé avec moteur avant ou moteur arrière. Ce dernier assure plus de confort aux passagers. Il est également présenté dans une version à deux essieux, et une version à trois, d'un poids respectif de 18 et 22 tonnes.

    Trois emplacements différents de poste de conduite sont possibles:

    le poste haut donne au chauffeur une meilleure visibilité,

    - le poste bas dégage la vue des passagers sans excès de hauteur de la carrosserie,

    le poste surbaissé permet de placer des passagers au-dessus sans que la hauteur de la carrosserie ne dépasse les 3,7 mètres.

    Le moteur est de 12 litres à 6 cylindres. Son rendement est de 43%. Il est proposé en deux versions: l'une économique développant 365CV et une à hautes performances de 405CV.

    Le B12 n'est pourvu que de 250 pièces spécifiques. La suspension pneumatique et les trains roulants, par exemple, ont été repris au B10M, de même que l'ensemble du poste de conduite. "Du point de vue service après-vente, il est particulièrement avantageux que le B12 emprunte un si grand nombre d'organes standard à d'autres véhicules de la marque", explique M. Driss Bennani, un des responsables de la société. La gestion des pièces de rechange s'en trouve simplifiée et le personnel des ateliers les maîtrise déjà.

    Saïda Star Auto commercialise actuellement deux autres types de châssis. Le B17, utilisé pour le transport "ville et inter-villes", est d'une puissance de 215CV. Il est commercialisé à 710.000DH toutes taxes comprises.

    Le B10M 60 est proposé en deux versions . Le B10M 60GD dispose d'un moteur développant 275CV. Au prix de 780.000DH hors TVA et droits de douane, ce châssis est destiné principalement au tourisme national.

    Le B10M KC, d'une puissance de 310CV est conforme aux besoins du commerce international puisque répondant aux normes actuelles de sécurité et d'environnement. Il est vendu à 820.000DH hors TVA et droits de douane. Saïda Star Auto avec sa marque Volvo contrôle une part de marché d'environ 80% dans la"gamme tourisme".

    L.T.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc