×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

Auto Nejma perd son pilote

Par L'Economiste | Edition N°:3181 Le 30/12/2009 | Partager

. Zakaria Hakam est décédé subitement le 26 décembre. Il a initié la politique de diversification des marques Ambiance endeuillée à Auto Nejma, importateur exclusif des marques Mercedes, Chrysler, Jeep, Dodge, Ssangyong et Faw. Son administrateur directeur général, Zakaria Hakam, 50 ans, est décédé samedi 26 décembre durant son sommeil, suite à une crise cardiaque. «C’est une très grande tragédie», nous a confié tristement Houda Skalli, directrice marketing au sein de l’entreprise. «Hakam était très apprécié par les collaborateurs», témoigne-t-elle, à l’autre bout du téléphone, qui diffuse en fond sonore des versets du Coran, en signe de deuil. Zakaria Hakam avait été nommé au poste de directeur général en 1990, à l’âge de 28 ans, par son père, feu Haj Mohamed Hakam. Sa mission consistait à prendre les commandes d’une société qu’il fallait moderniser et restructurer. Son oncle Abdellatif Hakam avait remplacé son père à la présidence de l’entreprise en 2001. Fraîchement diplômé en Management et Organisation de l’Université de Miami Florida et de la Drexel University Philadelphia aux Etats-Unis, le défunt s’était distingué par ses idées novatrices et sa grande volonté de changement. Sa carrière professionnelle, il l’avait entamée à la Chase Manhattan Bank à New York en tant que Credit Analyst de 1985 à 1986. A l’âge de 24 ans, il était rentré au Maroc pour travailler dans l’entreprise de son père, en tant que directeur financier, une fonction qu’il a assumée pendant quatre ans, avant de devenir DG. Dès son arrivée à Auto Nejma en 1986, il avait entamé le recrutement de toute l’équipe dirigeante. A ce moment là, il a initié la refonte des structures de l’entreprise. Il a également adopté une politique de diversification des marques représentées par la société en signant des accords avec Daewoo, Ssang22Yong en 1995, puis après avec Chrysler, Jeep, Dodge en 2001, et enfin avec le Chinois Faw en 2006. Afin de lever des fonds et de développer davantage l’entreprise, il avait opté pour une introduction en bourse dès 1999. L’année suivante, le manager avait créé au sein de son entreprise une chaîne de montage des poids lourds Mercedes Benz. Il s’est également lancé dans l’importation et la distribution de pneumatiques, batteries et chariots élévateurs.En marge de la concession automobile, Zakaria Hakam était président de Foramag, société spécialisée dans la fourniture d’industrie automobile, et de Midas (société de réparation rapide automobile).Père de deux enfants, l’homme d’affaires était un grand passionné de chevaux. Il possédait une des meilleures écuries du Maroc et ses chevaux remportaient régulièrement des courses tant au niveau national qu’international. Nadia BELKHAYAT

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc