×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

Assurances
CDG et Holmarcom entérinent leur partenariat

Par L'Economiste | Edition N°:2125 Le 07/10/2005 | Partager

. 40% du capital d’Atlanta/Sanad cédés à la Caisse. Ses contrats d’assurance à transférer aux deux compagnies C’EST officiel. La Caisse de dépôt et de gestion est le nouvel actionnaire, à hauteur de 40%, des deux compagnies d’assurances Atlanta et Sanad (www.leconomiste.com). Le prix de la transaction n’a pas été révélé au public lors de la conférence de presse tenue, le 5 octobre, conjointement par Mustapha Bakkoury, directeur général de la CDG, et Mohamed Hassan Bensaleh, PDG de Holmarcom et de l’ensemble Atlanta/Sanad. C’est chose faite pour la CDG, qui voulait avoir coûte que coûte sa propre compagnie d’assurance. Son patron rappelle qu’il y a moins d’une année, il avait fait une offre sur la CNIA (www.leconomiste.com). Mais «le deal n’a pas été conclu car la Caisse n’a pas pu s’entendre sur le prix avec le groupe Arig, l’actionnaire de référence de la CNIA», affirme Bakkoury.La Caisse promet de faire d’Atlanta/Sanad un acteur incontournable sur le marché. Les deux nouveaux partenaires comptent mettre en place très rapidement de nouvelles offres d’assurances. «Dès le premier trimestre 2006, les deux compagnies devraient rafraîchir leurs formules grand public et lancer de nouvelles offres», souligne Mohamed Hassan Bensaleh. Son groupe devrait profiter de ce partenariat stratégique avec le premier groupe financier du pays pour atteindre rapidement une position de premier plan dans le secteur des assurances. A débuter par les contrats d’assurance de la CDG qui devraient être transférés rapidement vers les deux compagnies. Les activités des deux compagnies sont complémentaires. Sanad est orientée vers la couverture de gros risques de pointe (Samir, OCP, Comanav, Odep…), alors qu’Atlanta se positionne davantage sur les segments les plus rentables comme l’automobile. La stratégie de croissance et de développement déployée par le groupe Holmarcom prévoit en outre la consolidation des partenariats bancaires pour booster le segment bancassurance. Prises individuellement, Atlanta et Sanad occupent déjà respectivement les 7e et 5e rangs dans le secteur des assurances avec des primes de 730 et 827 millions de DH en 2004. Une fois fusionné, l’ensemble Atlanta/Sanad se positionnera en 4e place, après RMA-Watanya, Axa Assurance Maroc et Wafa Assurance.Les deux groupes projettent également l’ouverture de ce prochain ensemble d’assurances aux investisseurs et épargnants par la cotation de 20% de son capital. Ce projet devrait intervenir dans les 15 prochains mois», promet Bakkoury. Ce ne serait pas une augmentation de capital mais une vente de 20% du capital supplémentaire par le groupe Holmarcom en Bourse.B. E. Y.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc