×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Affaires

    Après une flambée, les prix des paraboles reviennent à la normale

    Par L'Economiste | Edition N°:1167 Le 19/12/2001 | Partager

    . La demande massive de paraboles pour suivre les programmes d'Al Jazeera, passée au numérique, a causé une pénurie des stocks. Les prix des démodulateurs sans positionneur varient entre 2.000 et 4.000 DHLe marché des paraboles a tiré avantage des événements dramatiques du 11 septembre dernier. Les prix ont flambé, surtout après le passage de la chaîne Al Jazeera de Qatar au numérique. Cette hausse s'est accrue avec la guerre d'Afghanistan, dont seule la chaîne arabe détenait le monopole de la couverture. Les démodulateurs qui se vendaient en moyenne à partir de 2.500 DH ont vu leur prix passer à 3.400 DH et plus, soit une hausse de presque 1.000 DH.Une visite des centres de vente à Rabat a fait ressortir qu'après l'euphorie, les prix sont revenus à la normale. A la médina et précisément “Joutiya”, la ruée vers les paraboles continue mais à un rythme assez modéré. Selon Rachid, vendeur, «c'est Ramadan qui a provoqué cette ruée mais avec moins d'intensité». Les petites boutiques de “Joutiya” offrent une large gamme de choix. Les prix des paraboles varient en fonction de la marque et des fonctionnalités. En général, ils oscillent entre 4.000 et 5.000 DH pour les paraboles avec positionneur et entre 2.000 et 4.000 DH pour les sans-positionneur.Pour les cartes piratées, le secteur informel en détient le monopole. Une seule carte permet l'accès à toutes les chaînes y compris celles cryptées. Leur prix varie entre 150 et 250 DH. La recharge coûte 30 DH. La clientèle est issue de toutes les couches sociales. «Tout le monde peut être servi ici, se vante un revendeur, la diversité de nos produits répond à tous les goûts».Parallèlement, les magasins affichent des prix un peu plus élevés. Mais leur mérite reste la garantie et le service après-vente, assure un revendeur. Les paraboles sont vendues à partir de 3.000 DH.Cette demande massive a créé une pénurie des stocks. «Les barrages de contrôle de la Douane se sont multipliés après le 11 septembre», explique Rachid. Les fournisseurs ont pris du retard surtout que leurs marchandises proviennent de la Corée et d'autres pays asiatiques.Cette pénurie n'a pas épargné les grands magasins. Les rayons des paraboles à Marjane étaient encore vides durant les premiers jours de Ramadan. Selon Mourad Ait Bihi, responsable à Marjane, les produits en provenance des pays asiatiques sont sévèrement contrôlés. Il fait remarquer que cette pénurie dure depuis trois semaines.Pour Mohammed Bennani, fonctionnaire, la parabole, qui était un moyen d'évasion et de divertissement, est devenue une nécessité. C'est un moyen d'information. Il est à noter que la consommation télévisuelle via la parabole a intégré les habitudes marocaines depuis quelques années. Les deux chaînes nationales n'arrivent toujours pas à satisfaire leurs téléspectateurs. La généralisation des paraboles a profondément bouleversé les comportements culturels des Marocains. Les regroupements familiaux se font aujourd'hui autour de la télévision pour suivre la course des chaînes arabes à s'accaparer le maximum d'audience durant leurs soirées ramadanesques.


    Choix de la parabole

    Les prix varient en fonction des caractéristiques, à savoir le nombre de cartes, le nombre de chaînes, le positionneur intégré ou pas, le type de codage…Les «bouquets numériques», les plus fréquents au Maroc, utilisent le système d'accès conditionnel Viaccess.A noter que Viaccess est une filiale du groupe France Telecom. La société est l'un des leaders mondiaux des technologies de télévision numérique. Viaccess est engagée dans le développement et la commercialisation de systèmes de contrôle d'accès et d'applications interactives pour tout type de contenu et de diffusion, pour des services multimédia à destination du grand public ou du domaine des services professionnels. Le système d'accès conditionnel Viaccess est déployé auprès de 60 plates-formes de TV numérique dans 25 pays à travers le monde. Il est présent dans 6 millions de foyers. Khadija BENHADDOUCH


    . En bref. Algérie-UE: Signature le 19 décembreAbdelaziz Bouteflika, le Président algérien, paraphe le 19 décembre l'Accord d'association UE-Algérie. Il rencontrera le Premier ministre belge et actuel président du Conseil européen Guy Verhofstadt, le ministre belge des Affaires étrangères Louis Michel, le président de la Commission européenne Romano Prodi et le commissaire européen au commerce Pascal Lamy.. Dix ans d'aides rurales européennes à l'EgypteProgramme Egyptien de développement du secteur alimentaire (FSDP) a fêté le mois dernier son dixième anniversaire. Ce programme a reçu de l'UE des aides s'élevant en tout à 65 millions d'euros (650 millions de DH); il a pour but de contribuer au développement du secteur agricole en Egypte. Le FSDP est destiné plus précisément à développer le secteur du bétail et du lait; il porte sur la formation, l'extension, les services agricoles et une formule de crédit. Jusqu'à présent, le programme a créé environ 30.000 emplois dans les zones rurales.. Un site européen sur la gestion de l'eauUn site a été créé par l'Union européenne pour diffuser et échanger des informations sur la gestion de l'eau dans les pays membres et dans les pays associés, ce qui regroupe 27 pays. Pour en savoir plus, le site Internet du SEMIDE: http://www.emwis.org/documents/html/Madrid_2001112.htm. . Un site pour “Unimed Business Network” Le projet «Unimed Business Network», géré par l'Union des Confédérations de l'Industrie et des Employeurs d'Europe (UNICE) et soutenu par la Commission européenne dans le cadre de MEDA. Le site Internet - http://www.unimedbn.org - présente en français et en anglais les activités de formation et de mise en réseau d'Unimed, tout en offrant des liens vers toutes les organisations patronales participantes, vers les conclusions des sommets industriels euro-méditerranéens et vers une sélection d'informations intéressant le volet économique du Processus de Barcelone. . Gros prêt BEI à l'AlgérieLa Banque européenne d'investissement (BEI) a accordé un prêt de 225 millions d'euros (2,25 milliards de DH) à l'Algérie pour l'approvisionnement en eau potable du Grand Alger et de la Kabylie. Le projet porte sur la construction entre 2002 et 2006 d'une conduite d'eau potable de 83 km de long. Il est essentiel pour l'approvisionnement en eau potable de plus de 4 millions d'habitants et c'est l'un des plus grands projets de ce type dans le bassin méditerranéen. Le prêt de la BEI est accordé à la Banque Algérienne de Développement, qui le mettra à la disposition de l'Agence Nationale des Barrages (ANB) du ministère des Ressources en eau.. Tourisme: Annuaire méditerranéenEurostat, l'Office statistique de l'Union européenne vient de publier un document de 233 pages intitulé «Tourism trends in Mediterranean countries», diffusé en anglais par Eurostat, l'Office statistique de l'UE. Les données rassemblées pour cette publication ont été obtenues dans le cadre du programme MEDSTAT financé par MEDA, par l'intermédiaire du projet MED-Tour de coopération en matière de statistiques du tourisme. «Tourism trends in Mediterranean countries» comprend une synthèse du tourisme dans la région méditerranéenne et un chapitre relatif à chacun des douze partenaires méditerranéens. Cette publication peut être commandée en ligne à partir du site d'Eurostat http://europa.eu.int/comm/eurostat.
    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc