×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Affaires

    Agadir/INDH: Lancement d’un nouvel appel à projet

    Par L'Economiste | Edition N°:2689 Le 09/01/2008 | Partager

    . Un budget de 32,5 millions de DH en 2008 . 179 projets au profit de 645.218 personnes en 3 ans LES projets INDH ont-ils atteint les objectifs assignés? A en croire les chiffres de la division sociale préfectorale d’Agadir, oui. Ce sont 645.218 personnes qui ont bénéficié des projets mis en œuvre depuis 2005. De fait, une enveloppe globale de 163,7 millions de DH a été allouée à 179 projets. L’Initiative royale y participe à hauteur de 77,8 millions de DH. A fin novembre 2007, un montant de 40,63 millions de DH sur l’enveloppe globale, était engagé. Par ailleurs, près de 66% des projets retenus ont été totalement réalisés, avancent les responsables de la division sociale. En 2005, la préfecture avait mené à bien son programme prioritaire avec près d’une vingtaine de chantiers au total. Des ouvrages qui ont mobilisé à terme une enveloppe de 5 millions de DH. Un montant qui a servi, en gros, à réaliser des projets de lutte contre la pauvreté en milieu rural et contre l’exclusion sociale et la précarité en milieu urbain. Le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural a absorbé au total une somme d’un million de DH. Les actions réalisées ont permis d’améliorer le cadre de vie des habitants du Douar Ighargharne et du centre de la commune rurale d’Aziar ainsi que ses villages avoisinants par la mise en place d’opérations d’adduction d’eau potable. Pour ce qui est de la lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain et périurbain, plusieurs projets d’équipement dans six quartiers de la Commune urbaine d’Agadir ont été initiés. A ce titre, des maisons de quartiers ont été construites respectivement dans les quartiers Aït Taoukt, Ighil Oudardour, Imouanssisse, Taddart, Aghroud et El Jihadia. L’équipement de centres socio-éducatifs et l’aménagement de terrains de sport étaient également au programme. Au total, le volet de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain a nécessité un investissement de 2 millions de DH. Une somme identique avait été allouée au programme de lutte contre la précarité qui, outre la Commune urbaine d’Agadir, concerne aussi les communes rurales d’Ameskroud et de Tiqui. Six établissements à vocation sociale implantés dans ces communes en ont profité à travers des travaux d’aménagement et d’équipement. Aujourd’hui, les actions se poursuivent, le lancement d’un appel à projet est programmé durant ce mois de janvier. En attendant, pour la réalisation des projets du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, une enveloppe de 16 millions de DH a été allouée pour l’année 2008. Par ailleurs, des montants de 10 et 6,5 millions de DH sont consacrés respectivement au programme de lutte contre la précarité et au programme transversal.


    Précarité

    LE programme INDH dans la préfecture Agadir Ida Outanane sera également marqué en 2008 par l’élaboration d’un schéma régional de lutte contre la précarité. Une étude est actuellement en cours de réalisation et ses résultats devraient être connus en avril prochain. Pour l’heure, selon les enquêtes menées par la préfecture, 2.890 personnes vivent dans une situation précaire. Dans le détail, on recense plus de 116 enfants abandonnés, notamment à Agadir. Les femmes aussi sont particulièrement vulnérables. Plus de 1.200 femmes vivant en situation précaire ont été enregistrées dans la préfecture. Et c’est encore dans la périphérie d’Agadir qu’elles sont les plus nombreuses. De notre correspondante, Malika ALAMI

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc