×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

    Economie

    Afriquia Gaz s’offre les moyens de sa croissance

    Par L'Economiste | Edition N°:2076 Le 01/08/2005 | Partager

    . CNIA, Wafa Assurance et Mamda, nouveaux institutionnels dans le capital . Une levée qui contribue à la profondeur de la bourse«AU-DELÀ du succès rencontré par l’augmentation de capital d’Afriquia Gaz, l’opération est aussi symbolique pour les entreprises marocaines et les investisseurs sur le marché financier: la Bourse sert en définitive à lever des fonds pour financer la croissance et créer de la richesse pour les actionnaires». Le commentaire des responsables d’Attijari Finances Corp. résume la portée d’une opération qui a été très bien accueillie par le microcosme financier, notamment pour les objectifs de développement qu’elle poursuit. L’achat de Tissir Prima Gaz (TPZ) par Afriquia Gaz est en effet prévu afin de créer un opérateur gazier de taille critique sur le marché à la hauteur des ambitions et des enjeux d’ouverture.L’augmentation de capital est de 1,034 milliard de DH équivalent à 2.406.250 nouvelles actions émises au prix unitaire de 430 DH coupon détaché. L’opération a été réservée aux porteurs de parts de la société. «Le projet est structurant, car il aboutira à un groupe pesant lourd sur le marché gazier, ce qui lui permet de s’offrire les moyens suffisants pour son développement», soulignent les conseillers d’Attijari. Le processus de fusion des entités Afriquia Gaz et TPZ devra, selon les estimations (très conservatrices) d’Attijari, générer plus de 30 millions de DH de synergies de coûts. Le groupe investira en outre 100 millions de DH par an pour optimiser sa logistique et développer ses capacités de production. Sa force de frappe se résume à l’importance de son parc de bouteilles, quelque 16,4 millions unités, et l’étendue des circuits de distribution. La nouvelle sortie d’Afriquia Gaz sur le marché lui a permis de s’entourer d’un noyau dur d’institutionnels. Aux côtés de la CDG, RMA-Watanya et Atlanta, des compagnies d’assurances, comme Wafa Assurance, CNIA ou Mamda, sont désormais dans le tour de table et affichent, toujours selon Attijari, une volonté d’accompagner ses projets d’avenir. «Plusieurs investisseurs, nationaux et internationaux, ont souhaité détenir des parts conséquentes dans le capital, si ce n’est l’impossibilité d’en trouver l’équivalent en droits de souscription sur le marché», indiquent les conseillers de l’opération. Il est à relever également l’importance de cette opération pour la Bourse de Casablanca. Afriquia Gaz est devenue l’une des plus importantes capitalisations de la place, avec en sus un flottant de 32%. Ce qui confère au titre une bonne liquidité et la disponibilité d’un volume conséquent pour de grandes transactions. Une note de recherche d’Attijari Intermédiation conseille d’ailleurs le titre à l’achat, avec un objectif de prix de 539 DH. Afriquia Gaz cotait jeudi 28 juillet 2005 à 498 DH. Le titre présente des fondamentaux boursiers intéressants, selon Attijari Intermédiation. Le dividend yield est estimé à 6,2% pour l’année 2005 et le PER 2005 à 13,1. Fait rare dans ce type d’opération: le bénéfice par action s’est amélioré après l’augmentation de capital et ressort aujourd’hui à 24 mois les bénéfices de l’entreprise. Selon les responsables d’Attijari Finances, le management d’Afriquia Gaz a en outre pris l’engagement de bien traiter son actionnariat, avec des revalorisations continuelles du dividende distribué.B. E. Y.

    • SUIVEZ-NOUS:

    1. CONTACT

      +212 522 95 36 00
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]
      [email protected]

      70, Bd Al Massira Khadra
      Casablanca, Maroc

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc