×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Régions

Le compte sur carnet ne rapporte plus rien

Par Franck FAGNON | Edition N°:4812 Le 13/07/2016 | Partager
Rendement négatif après déduction de l'impôt et de l'inflation
Malgré cela, les ménages continuent de plébisciter ce placement
L'encours a gagné 8,8 milliards de DH par an depuis 2013
baisse_taux_4812.jpg
 

La rémunération nette du compte sur carnet sera de 1,16% entre juillet et décembre 2016. Le taux d'intérêt qui est révisé deux fois par an, en janvier et juillet, est en recul de 0,32 point par rapport au six premiers mois de l'année. Il a amorcé sa série baissière depuis début 2014, soit six semestres consécutifs. En termes réels, c'est-à-dire après déduction de l'inflation, le rendement du produit tombe en territoire négatif. Il y avait déjà fait une incursion au deuxième semestre 2015 (-0,12%). L'inflation a été de 1,6% en 2015 et les prévisions pour 2016 laissent entrevoir une évolution du même acabit des prix à la consommation. Pour les six prochains mois, le taux d'intérêt réel du compte sur carnet se dégradera donc à -0,44%. Toutefois, la quête d'un rendement n'est pas l'objectif premier recherché par les détenteurs d'un compte sur carnet. La souplesse et la liquidité du produit séduisent davantage. Preuve en est, les versements dans le compte sur carnet n'ont pas faibli malgré l'effritement de la rémunération. L'encours s'est établi à 141 milliards de DH à fin mai. Il a augmenté de 8 milliards de DH sur un an et 8,8 milliards de DH en moyenne annuelle depuis 2013. 
Les placements dans les comptes et bons de caisse à 6 mois et 12 mois ont un peu moins de succès. L'encours a tout de même progressé en moyenne de 6,5 milliards de DH par an entre mai 2012 et mai 2016. Il a atteint 168 milliards de DH à fin mai. Ces produits offrent un meilleur rendement que le compte sur carnet. L'écart de rémunération entre les dépôts à 6 mois et le compte sur carnet avoisine 1 point. Mais le compte à terme n'offre pas la même liquidité. En outre, les banques requièrent un capital minimum - il est de 100.000 DH dans certains établissements - pour l'ouverture d'un compte à terme. Mais contrairement au compte sur carnet, les versements dans le DAT ne sont pas plafonnés. 

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc