×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Ifrane prépare son 1er festival international

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:4812 Le 13/07/2016 | Partager
Kadim Al Sahir, Maître Gims, Najat Aâtabou… du 15 au 17 juillet
Une initiative du gouverneur, portée par des ONG
Objectif: stimuler le séjour des touristes de la petite Suisse
festival_ifrane_4812.jpg
Maître Gims, Kadem Al Sahir, Latéfa Raafat... Non, il ne s’agit pas de Mawazine, mais bel et bien des têtes d’affiche du 1er festival international d’Ifrane  (Ph. L’Economiste)

Beau week-end en perspective à Ifrane qui accueille du 15 au 17 juillet son premier Festival international, à l’initiative de la province d’Ifrane et l’association Forum d’Ifrane pour la culture et le développement, en partenariat avec l’Association Fès-Saïss et le Conseil régional du tourisme (CRT-Fès). Et ils ont été nombreux à répondre à l’invitation de la petite Suisse marocaine. «Cette première édition qui se tiendra sous le thème «Convergence», est née de la volonté de sublimer les saveurs artistiques, culinaires et touristiques de la ville et son chatoyant environnement», indique Abdelhamid El Mazid, gouverneur d’Ifrane. 
Durant trois jours, plusieurs événements vont se succéder selon un programme riche et varié qu’animera une pléiade d’artistes nationaux et internationaux. Y figurent notamment Maître Gims, Kadim Al Sahir, Asmae Lamnawer, Najat Aâtabou, Ahmed Chaouki, Muslim, Ahouzar, et Hamid Kasri. «Leur participation se veut colorée et conviviale. Elle va favoriser le développement touristique, culturel, économique et sportif de la ville en participant à la rétention de la clientèle», estiment les organisateurs. 
Pour eux, «ce festival s’ancrera au cœur du moyen Atlas pour faire émerger toutes les saveurs qu’elles soient naturelles, artistiques, culinaires ou touristiques». 
Côté programme, le grand maître de la chanson arabe Kadim Al Sahir se produira en ouverture sur la scène de l’espace Arz Bladi. S’en suivra le spectacle de la diva de la chanson marocaine, Latéfa Raafat, programmé dans la même soirée. De son côté, Maître Gims, est programmé le lendemain. Son spectacle sera introduit par une première partie assurée par le rappeur marocain Muslim. Pour la clôture, dimanche 17 juillet, les stars Najat Atabou et Ahmed Chaouki sont en tête d’affiche.
Parallèlement aux représentations musicales, se tiendront des ateliers d’art culinaire animés par de grands chefs marocains tels Chef Mouha, Meriem Tahiri et Chef Rachid. «Cet événement offrira aux festivaliers l’occasion de partager des repas en famille, dans les sites féériques de la ville dans une atmosphère de fête et de convivialité», invite le gouverneur de la province. Ce dernier défend avec conviction le «label Ifrane». «Ces dernières années, un grand intérêt est manifesté par les investisseurs étrangers ainsi que par les estivants nationaux pour la région…on ne peut que penser à stimuler leurs séjours par un produit d’appel en été tel que le «festival d’Ifrane» et produire d’autres animations tout au long de l’année guidées par des valeurs clés qui préservent l’environnement appartenant à cette ville», explique El Mazid. Du même avis, Driss Faceh et Hassan Slighoua, respectivement les présidents du CRT et de l’Association Fès-Saïss, ont vivement applaudi cette initiative. Le premier a approuvé, sans condition, le partenariat avec le festival d’Ifrane. Le second a convié les équipes du festival de Fès des musiques sacrées du monde d’accompagner Ifrane dans sa manifestation internationale. Celle-ci devrait avoir un grand retentissement sur la région. Notons que la capacité d’hébergement touristique classé (EHTC) de la province d’Ifrane est de 3.416 lits hôteliers. 
Cette destination affiche souvent un taux d’occupation élevé durant la période hivernale, mais paradoxalement «très faible» en été. Statistiquement, au titre de l’année 2015, le nombre de nuitées consommé dans les EHTC a atteint 196.366 contre 180.496, soit une hausse de 8%. En outre, ce sont 74163 touristes qui ont visité Ifrane en 2015, ce qui correspond à une progression à trois chiffres, soit 141% par rapport à 2010.
La même tendance haussière a été observée au niveau des nuitées. Le nombre de  nuitées générées par les visiteurs en 2015 marquant ainsi une forte progression de l’ordre de  196 % en comparaison avec l’exercice. Et c’est pour booster la durée moyenne de séjour, qui n’est que de 2 nuitées, que autorités de la province et professionnels du tourisme créent l’animation.

Jamâe Lefna empruntée à Ifrane

POUR l’occasion de son festival international et sur trente jours, Ifrane va multiplier ses attractions touristiques. «Le climat et la couverture végétale de la ville proposeront un cirque naturel inédit». Il s’agira d’offrir aux visiteurs de la ville un espace de spectacle autour des traditions culturelles populaires du pays. 
Baptisé «le spectacle Jamâe Lefna aux couleurs d’Ifrane», cet événement est conçu comme un espace d’échange culturel, offrant une diversité exceptionnelle de forme d’expression des cultures de la région. Le but étant d’inviter les visiteurs à jouir des récits des conteurs, des poètes et de la magie des musiques berbères mêlant ainsi le geste à la parole pour enseigner, divertir et charmer le public. Des dizaines de restaurants seront installés dans cet environnement exceptionnel invitant les visiteurs à apprécier la variété des spécialités culinaires enrichies par les produits du terroir.

 

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc