×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Régions

Oriental/Agriculture
Cinq projets de reconversion lancés

Par L'Economiste | Edition N°:4060 Le 25/06/2013 | Partager
A Driouch, on remplace les céréales par des oliviers
21.081 ha d’oliviers pour 11 communes rurales au profit de 7.900 agriculteurs
Programme d’aménagement hydro-agricole pour un périmètre irrigué à Taourirt

Pour assurer un développement accéléré de l’agriculture avec production optimisée à forte valeur ajoutée, il faut des projets phares pour servir d’exemple. Les actions entreprises au niveau du périmètre irrigué de la Moulouya s’inscrivent dans cette logique. Modernisation du secteur et mutualisation des efforts vont de pair que ce soit au niveau de l’Agropole de Berkane ou à Tafersit (Driouch) avec le développement de la filière oléicole ou même dans la plaine de Tafrata (Taourirt) dans le cadre du projet d’aménagement hydro-agricole. En perspective, la mise en eau d’un nouveau périmètre irrigué de 1.330 ha. Un projet pilote au niveau de la province de Taourirt qui a nécessité 293 millions de DH et qui concernera 525 agriculteurs. «Un périmètre initialement à vocation pastorale sera reconverti progressivement vers l’agriculture à haute valeur ajoutée en mobilisant annuellement un volume d’eau d’irrigation de 10 millions de m3 à partir du barrage Oued Za pour permettre l’irrigation des cultures», précise-t-on auprès des responsables agricoles de la province de Taourirt. Un programme tant attendu par les agriculteurs de la province qui ont souffert du stress hydrique et de l’aridité du climat. Ce projet dont la durée de réalisation s’étalera sur quatre ans permettrait une production annuelle de 5 300 tonnes d’olives et 31.500 tonnes de maraichage, l’amélioration des revenus des agriculteurs en passant de 2.300 à 44.700 DH/ha et la création de  430 emplois permanents.
Un effort similaire a été consenti dans la province de Driouch puisque cinq projets de reconversion des céréales en olivier ont été mis en œuvre depuis  2010. Ces projets visent l’atténuation  des effets de l’érosion, la plantation de 21.081 ha d’oliviers au niveau de 11 communes rurales au profit de 7.900 agriculteurs pour un investissement qui avoisine les 287 millions de DH. Et là aussi, il s’agit de revenus stables aux petits agriculteurs avec création de l’emploi dans une région où le chômage enregistre des taux très élevés notamment au niveau des jeunes en milieu rural. L’état d’avancement de la mise en œuvre des travaux de plantation est très satisfaisant, précise une note de l’ORMVAM. Au fait, 10.207 ha ont été plantés depuis 2010. ce qui représente 100% du programme prévu jusqu’à fin 2012.
Le programme en cours de réalisation pour 2013 prévoit la plantation d’une superficie additionnelle de 2.600 ha. En perspective, trois unités de trituration seront lancées à partir de  2014.  Les prévisions tablent sur une production de 63.240 tonnes d’olives et 6.830 tonnes d’huile d’olive, l’amélioration des revenus des agriculteurs de 2.000 à 12.000 DH/ha/an et la création de 1.420 emplois permanents.

Un projet pilote au niveau de la province

de Taourirt qui a nécessité 293 millions

de DH et qui concernera 525 agriculteurs

De notre correspondant Ali KHARROUBI

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS

Retrouvez dans la même rubrique

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc