×Membres de L'Economiste Qui sommes-nousL'Editorialjustice régions Dossiers Société Culture Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Recul des équipements et de l’énergie

Par L'Economiste | Edition N°:3999 Le 29/03/2013 | Partager
La baisse affecte aussi les expéditions des phosphates et dérivés
Mais le niveau du déficit reste égal à la valeur de l’export

Les flux nets des IDE ont marqué une forte hausse sous l’effet de l’expansion des recettes qui ont pratiquement doublé. A fin février dernier, ces flux se sont établis à 9,1 milliards de DH contre 5,3 milliards à la même période de 2012

EFFET des mesures de défense commerciale ou baisse de la demande intérieure adressée au marché international? Sinon comment expliquer le recul fort  prononcé des importations. Ces dernières ont chuté de 10, 8% au terme des deux premiers mois. Au total, la valeur des achats à l’extérieur a atteint 55, 13 milliards de DH contre 61.83 milliards à fin février de l’année dernière. Néanmoins, le déficit commercial, bien qu’allégé de 6 milliards de DH, affiche un niveau élevé puisqu’il avoisine la valeur totale des exportations.
Selon les données préliminaires de l’Office des Changes, le solde du commerce extérieur s’élève à 27,5 milliards de DH soit presque autant que la valeur totale de l’export (27,6 milliards de DH). L’amélioration de la balance commerciale provient essentiellement du recul des importations de produits énergétiques dont la valeur s’est repliée de 3,8 milliards de DH. La plus forte baisse a affecté l’huile brute de pétrole et le gaz alors que les importations de produits finis (gas-oils et fuel) ont plutôt marqué une hausse de 9,5%. Les produits d’équipement ont également régressé de 5,8% à 11,4 milliards de DH contre 12,1 milliards. Et la même tendance baissière a touché les produits alimentaires, les parties et pièces de rechanges pour voitures de tourisme ainsi que le fer et l’acier.
A l’export, la chute des ventes, bien que limitée à 3%, a touché des secteurs plutôt dynamiques. En tête figurent les phosphates et dérivés. Au total, le chiffre d’affaires à l’export de l’OCP a chuté de 16% à 5,3 milliards de DH contre 6,3 milliards à fin février 2012. Les chiffres de l’Office des Changes ne renseignent pas sur les volumes exportés mais la baisse provient probablement du repli des cours mondiaux dont la tendance devrait se poursuivre jusqu’en 2014. Surtout pour ce qui est de la roche. Autres secteurs dynamiques touchés par la chute de l’export, le câblage pour le segment automobile et l’industrie aéronautique. Le premier a vu ses ventes reculer de 10,6% alors que le second a perdu plus du quart de ses exportations. Seul point d’optimisme, la performance enregistrée par l’industrie de construction de voitures particulières dont le volume des ventes a explosé près de 70%. S’ajoutent aussi les produits de l’agro-alimentaire qui ont amélioré leurs sorties de 13,3%. A l’opposé, les agrumes, primeurs et produits de la pêche ont accusé des baisses significatives d’une période à l’autre. Il en est de même des transferts des MRE qui ont chuté de 2,9% à 8,7 milliards de DH.

 

A.G.

Chère lectrice, cher lecteur,

L'article auquel vous tentez d'accéder est réservé à la communauté des grands lecteurs de L'Economiste. Nous vous invitons à vous connecter à l'aide de vos identifiants pour le consulter.
Si vous n'avez pas encore de compte, vous pouvez souscrire à L'Abonnement afin d'accéder à l'intégralité de notre contenu et de profiter de nombreux autres avantages.

Mot de passe oublié?
CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
ABONNEZ-VOUS
  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc