×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Habitat: Un objectif de 170.000 logements en 2013

Par L'Economiste | Edition N°:3966 Le 12/02/2013 | Partager

LA consommation du ciment est clairement tirée par l’immobilier. L’euphorie qu’a connue le secteur de la promotion immobilière a conduit les cimentiers à augmenter leurs investissements. Résultat: une surcapacité du marché. Malgré la crise que traverse le secteur, le déficit en logements est passé de 840.000 unités  en 2011 à 742.000 en 2012, soit une baisse de 11,66%.
L’année dernière a connu le lancement  de 419.000 logements et la livraison de 262.000. Incontestablement, le logement social est la locomotive du secteur. Dans le cadre de ce produit, 76.454 logements ont été autorisés, dont 78% sont en chantier. Globalement, 122.000 logements sociaux ont été livrés.
Le dossier qui a mobilisé l’opinion publique en 2012 est la lutte contre l’habitat menaçant ruine. Dans son bilan de l’année 2012, le département de tutelle confirme le lancement  de projets dédiés à 8.000 familles. La lutte contre l’habitat insalubre fait également partie des priorités du gouvernement. En 2012, 22.870 familles ont été relogées. Côté investissements directs étrangers (IDE), le secteur a attiré 3,67 milliards de DH au 1er semestre 2012. La tutelle vient de présenter son programme d’action pour cette année.  L’objectif est de produire 170.000 logements en 2013. Ce chiffre est nettement inférieur aux réalisations de 2012.
La conjoncture tendue pousse la tutelle à revoir ses ambitions à la baisse. Le produit locatif social, annoncé dans le cadre de la loi de Finances 2012, devrait voir le jour cette année. Il couvre non seulement le logement à 250.000 DH, mais également celui à faible valeur immobilière (140.000 DH). Ce dernier sera proposé avec un loyer à 700 DH, contre 1.200 DH pour le social.
Les équipes de Benabdallah comptent mettre les bouchées doubles dans la lutte contre l’habitat insalubre avec le lancement de projets dédiés à 42.000 familles.


Il. B.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc