×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Competences & rh

Les managers de l’année 2012

Par L'Economiste | Edition N°:3940 Le 02/01/2013 | Partager

L’Association de la qualité et du management (AQM)  a organisé, en marge des 4es Assises de la Qualité et du Management qui se sont tenues jeudi 20 décembre à Casablanca, une cérémonie de remise des prix du manager 2012. Ce prix est décerné aux personnalités ayant fait de la promotion des systèmes de management QSE, RSE… leur cheval de bataille au niveau de leur sphère d’influence. «Le choix du Manager est fait sur la base d’un cahier des charges qui est envoyé à l’ensemble des adhérents à l’AQM. Le comité de direction se réunit pour sélectionner le Manager de l’année sur la base d’un vote à l’unanimité», a déclaré Kamal Fahmi,  président de l’AQM. Trois patrons d’entreprises se sont distingués: il s’agit de Mohammed Fikrat, PDG de Cosumar,  Aziz Qadiri, ancien président de la Commission RSE de la CGEM (2009-2012) et Driss Bouami, directeur de l’Ecole Mohammadia des Ingénieurs (EMI).

 

Mohammed Fikrat, PDG de Cosumar

IL a été élu manager de l’année 2012, et ce pour la mise à niveau de l’industrie sucrière au Maroc à travers la généralisation des certifications ISO 9001 (Système de management Qualité), ISO 14001 (Système de management Environnement) et OHSAS 18001 (Système de management Environnement), mais aussi la labellisation RSE de la CGEM de l’ensemble des filiales de Cosumar. Fikrat est à la tête de la Cosumar depuis octobre 2004. Après avoir occupé plusieurs fonctions au sein du Groupe OCP, dont la direction de la plateforme de valorisation des phosphates de Jorf Lasfar et la direction générale de Emaphos et Imacid, filiales de l’OCP,  Fikrat a participé à la réalisation de grands projets industriels et a contribué à la certification ISO 9001 version 2000 d’une douzaine d’entités.
Mohammed Fikrat est également président de la Fédération interprofessionnelle marocaine du sucre (Fimasucre), membre du Conseil économique et social du Royaume du Maroc, président de la Commission investissements, compétitivité et émergence industrielle de la CGEM et a assuré en 2010 la présidence de l’Organisation internationale du sucre.

 

Aziz Qadiri, ancien président de la Commission RSE de la CGEM (2009-2012)

LE 2e prix lui a été attribué. Il a  été primé pour son travail pour la promotion du label RSE au niveau national et international. Ce statisticien économiste démarre sa carrière en France, de 1983 à fin 1990 dans la distribution de bois et matériaux de construction et dans le cadre d’un important projet immobilier en France. De retour au Maroc, après un passage de plus de 2 ans chez Wafa Investissement en tant que directeur de missions, le holding familial, Finapack, reprend la majorité de Carsud racheté à Wafa Investissement. En juin 1998, Finapack reprend la majorité d’Ondumar racheté avec l’aide de fonds d’investissement. En octobre 2003, suite à l’alliance entre Finapack et les actionnaires de CMCP. Qadiri est nommé président du directoire de Groupe. Il est PDG de CMCP, d’octobre 2005 à août 2007, lorsque la majorité de cette société a été rattachée par la multinationale International Paper. Il est aussi fondateur de la Société de Gestion Almamed du Fonds Massinissa de Private Equity qui a démarré fin décembre 2008.

 

Driss Bouami, directeur de l’EMI

QUANT au trophée coup de cœur de l’AQM, il lui a été remis pour avoir introduit la culture des systèmes de management dans le cursus des élèves ingénieurs et l’encouragement pour des élèves à créer des clubs dont le plus actif est le Club EMI-Qualité. Cet ingénieur d’Etat de l’EMI (1978) et diplômé de Centrale Paris (1982) a été le premier à introduire l’enseignement de la Qualité dans un établissement d’enseignement supérieur marocain. Cela  a été fait en 1986 au sein de deux départements de l’EMI : le génie industriel et le génie mécanique. Par la suite, cet enseignement a été adopté par d’autres départements pour être généralisé à l’occasion de la réforme globale réalisée à l’EMI en 2007. Dans le cadre de cette réforme, la dimension managériale a été renforcée tout en maintenant toujours aussi solide la dimension scientifique et technique qui a fait la force de l’Ecole. Plusieurs modules de management ont été introduits afin de doter les lauréats de l’EMI des connaissances et des habilités pour manager une entreprise et en améliorer la compétitivité dans une économie globalisée. L’Ecole dispose, depuis 2008,  d’un mastère de management de la qualité fondé et dirigé par Bouami, qui, chaque année, permet de former une vingtaine d’étudiants et de professionnels sur les démarches, méthodes et outils de la Qualité.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc