×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Le textile retrouve des couleurs

Par L'Economiste | Edition N°:3607 Le 02/09/2011 | Partager
L’Amith et Maroc Export veulent le prouver
Un double salon pour exposer l’offre globale du secteur
A fin juillet, les exportations de vêtements confectionnés en hausse de 8,7%

Les commandes sont reparties de plus belle. Les chiffres d’exportation du secteur indiquent une nette reprise

CETTE fois-ci la crise du textile-habillement est bien derrière nous. Et c’est l’association des professionnels du secteur (AMITH) qui le dit. «Pour accompagner le dynamisme retrouvé du secteur, qui connaît depuis quelques mois une nette reprise», les professionnels font fort. L’Amith co-organise en effet avec Maroc Export, du 16 au 18 novembre prochain à Marrakech, le double salon Maroc In Mode (offre habillement marocain) et Maroc Sourcing (offre diversité de l’amont du textile destinée aux pays de l’Euromed).
En regroupant ces deux salons, ce sont 250 exposants sur les mêmes lieux dont des producteurs de textile (filés, tissus, fournitures et accessoires de mode ainsi que les services des pays de l’Euromed notamment l’Union européenne, la Turquie et les pays de l’accord Quadra), des transformateurs d’habillement (sous-traitants et cotraitants) et un espace dédié aux enseignes et marques marocaines. L’objectif étant de faire découvrir la large gamme de l’offre du secteur. Selon Tazi, ce regroupement est de nature à «doubler l’impact et les synergies des opérateurs du secteur de sorte à promouvoir le label Maroc, répondre et anticiper les attentes des marchés». C’est à ce niveau que Maroc Export intervient dans ce rendez-vous, en ramenant des acheteurs et favorisant des rencontres b to b. C’est à quoi se sont employés, Saad Benabdellah, DG de Maroc Export, et ses équipes durant ces deux dernières années, en déployant la stratégie Executive marketing dans les principaux débouchés de l’industrie marocaine. Pour ce seul mois de septembre, Maroc Export prendra part aux trois salons du secteur dans nos principaux marchés stratégiques. Au Eoom By Patex de Paris, 26 entreprises textile-habillement marocaines seront présentes, puis Off Pride Show de Londres avec 16 entreprises et 12 au Fat Fashion Show de Milan. A la faveur de la dynamique du secteur, il y a aussi la détente, depuis 6 mois maintenant, des cours mondiaux du coton. L’industrie textile-habillement est une composante stratégique dans l’économie du Maroc. Elle représente 4% du PIB, offre 38% des emplois (premier employeur des industries manufacturières du pays) et 24% des exportations globales.
Au regard de l’évolution des statistiques, le secteur s’est plutôt bien comporté à l’ export. Sur les trois dernières années, sa contribution n’a presque jamais fléchi. Bien au contraire, elle a même progressé, depuis le trou de 2008, de 25,6 milliards à 26,4 milliards de DH en 2010, soit une hausse de 1,8%. Même au plus fort de la crise, en 2009, le secteur a certes accusé le contre-coup, comme les phosphates et les autres produits exportables, mais sans trop de dégâts, à 25 milliards de DH sur un total des exportations de 113 milliards de DH.
D’ailleurs, la reprise semble désormais bien installée. Les vêtements confectionnés ont réalisé un chiffre d’affaires à l’export de 11,7 milliards à fin juillet dernier contre 10,8 milliards de DH à la même période une année plus tôt. C’est une hausse de 8,7%. C’est pareil pour l’autre locomotive du secteur. Les articles de bonneterie ont pris 4,3 milliards de DH contre 3,9 milliards, soit une hausse 9,2% sur les mêmes périodes comparées. De même, nos échanges commerciaux avec l’étranger se sont élevés à 304,7 milliards à fin juillet dernier contre 254,6 milliards, une année plus tôt, enregistrant ainsi une hausse de 19,7%. Cette hausse est imputable tant aux importations qu’aux exportations.

B. T.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc