×
  • L'Editorial
  • régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Le prix de L’Economiste pour la recherche en économie, gestion et droit
    Entreprises

    Salon Floriade
    Un grand rendez-vous horticole ignoré par le Maroc

    Par L'Economiste | Edition N°:3607 Le 02/09/2011 | Partager
    Une exposition universelle qui se tient tous les dix ans en Hollande

    Source: Floriade
    Floriade 2012, c’est plus qu’une exposition : à chaque jour son programme culturel (musique, danse, littérature, théâtre et arts visuels). L’évènement offre aussi des constructions innovantes et durables, des attractions éducatives ainsi que du tourisme et commerce de produits horticoles.

    Qui connaît «Floriade», cette exposition universelle qui se déroule une fois tous les 10 ans en Hollande? Peu de professionnels en tout cas. Nombreux, en effet, les opérateurs de la filière horticole marocaine qui se disent ignorer l’existence même de cette grosse manifestation. L’année prochaine, elle aura lieu du 5 avril au 7 octobre à Venlo, sud-est des Pays-Bas, sur 66 hectares et devrait accueillir plus de deux millions de visiteurs.
    L’une des particularités de cette exposition est sa durée: Six mois non stop. Une grand-messe dédiée aux fleurs, plantes, arbres, fruits et légumes.
    De nombreux restaurants thématiques offriront ainsi aux visiteurs, l’occasion de déguster les cuisines du monde et du pays hôte.
    «Les pays participants ont la possibilité d’aménager dans leurs pavillons des espaces de commercialisation de leurs produits», signale Larbi Khouibaba, président de l’Association mosaïque et chargé de la promotion de l’événement au Maroc. L’occasion est donc porteuse pour nos agrumes, primeurs et autres produits de terroir. «D’autant plus que la Hollande, de par ses ports, constitue une plaque tournante pour la distribution de produits horticoles sur les quatre coins du globe», argumente Khouibaba. Sans oublier aussi l’opportunité de promouvoir directement la consommation de nos produits aussi bien auprès des Hollandais que la communauté marocaine sur place qui compte plus de 400.000 personnes.
    Malgré ces opportunités, la manifestation ne figure pas dans le programme de Maroc Export. Selon Saâd Benabdallah, son DG, «l’intégration de cette manifestation dans le plan d’action 2012 passe par une évaluation en amont et une adhésion des opérateurs concernés». Or cet intérêt ne semble nullement avoir été manifesté.
    Pourtant, des pays concurrents comme l’Egypte, la Turquie et l’Espagne fréquentent cette exposition depuis plusieurs éditions. Sans oublier également les pays partenaires et clients tels que les Etats-Unis, la Russie et les membres les plus proches de l’Union Européenne. Au total, 50 pays ont déjà confirmé leur participation à l’édition 2012 et une trentaine sont en instance de confirmation. Le Maroc figure sur cette dernière liste. Mais rien ne prouve pour le moment, que sa participation soit au rendez-vous.

    A. G.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc