×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

International

Solution en vue pour les pull overs chinois bloqués en douane

Par L'Economiste | Edition N°:2080 Le 05/08/2005 | Partager

Une solution est en vue dans le dossier des pull-overs fabriqués en Chine, actuellement bloqués en douane dans les ports européens, en vertu de l’accord conclu en juin entre Bruxelles et Pékin pour limiter la hausse des importations de textiles chinois dans l’Union européenne.La Commission européenne a obtenu l’accord des Etats membres pour introduire une certaine flexibilité dans la gestion de l’accord. Et ce, afin de satisfaire les importateurs européens dont les commandes ont été bloquées lorsque les livraisons chinoises de pull-overs ont atteint, à la mi-juillet, le niveau convenu pour l’ensemble de l’année 2005. «Afin de parer au plus pressé, nous avons proposé d’anticiper une partie des quantités à importer en 2006», dans une proportion de l’ordre de 9%, a précisé cette source, en expliquant que Bruxelles espérait dans la journée de mercredi 3 août un accord des autorités chinoises. Face à l’envolée des exportations chinoises de textiles vers l’UE, après la disparition le 1er janvier 2005 des derniers quotas encadrant les échanges internationaux de textiles, la Commission a conclu en juin dernier avec Pékin un accord amiable modérant jusqu’à fin 2007 la progression des catégories de produits les plus sensibles sur le marché européen.Mais la Commission a réalisé tardivement, le 20 juillet, que les quantités autorisées pour les pull-overs chinois avaient atteint le plafond fixé pour 2005, ce qui entraîne ipso facto leur suspension. Les chiffres exacts ne seront connus qu’à la mi-août, selon la source communautaire.Une fois cet incident surmonté, la mise en place de l’accord devrait se faire sans trop de problème, aucune autre catégorie de produit n’étant actuellement proche du plafond, selon le porte-parole de l’exécutif européen.Synthèse L’Economiste

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc