×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
eleconomiste

Affaires

La maintenance industrielle cherche ses marques

Par L'Economiste | Edition N°:1866 Le 01/10/2004 | Partager

. Les PME hésitent à investir. Les grands groupes s’impliquent peu La maintenance industrielle peut être une source de profit appréciable pour l’entreprise. Ce levier reste encore négligé car la fonction est appréhendée par la plupart des grandes entreprises comme une dépense. Or, il est aujourd’hui démontré que la non-qualité dans la fonction Maintenance génère un manque à gagner qui peut mettre en difficulté l’entreprise. C’est d’ailleurs pour minimiser ce risque que les plus grands groupes ont opté pour l’externalisation afin de se recentrer sur leur métier de base. L’expérience est toujours balbutiante au Maroc alors qu’elle est devenue la règle dans les pays développés. En fait, cette réticence émane des grands donneurs d’ordre comme des sous-traitants locaux. Les premiers rechignent à accompagner les PME dans leur mise à niveau et la qualification du personnel. Les seconds hésitent à investir, faute de contrats garantissant la régularité des commandes. «Dans les pays où la sous-traitance de la maintenance s’est généralisée, les grandes entreprises ont accompagné les PME pendant en moyenne les 4 premières années», fait remarquer Mehdi Daoudi, président de l’Association marocaine pour le développement de la maintenance (AMDM). L’expert signale que la maintenance doit être présente dans toutes les étapes de la vie de l’outil de production et son optimisation implique tous les acteurs de l’entreprise (exploitants, acheteurs...).Pour vulgariser ces notions, l’AMDM organise en marge du Salon international de sous-traitance et de partenariat (SISTEP), un symposium international de la maintenance les 7 et 8 octobre à Casablanca. Au programme, les meilleures pratiques édictées par les grandes entreprises étrangères, comme Shell France et EDF. Les grandes entreprises locales comme RAM, ONCF, Samir exposeront leur expérience. Il est également question d’analyser le risque industriel que peuvent entraîner les accidents. «Dans certains secteurs sensibles, les pannes peuvent engendrer mort d’hommes. La cause de la panne provient souvent de la non-qualité de la maintenance des installations», remarque Mohamed Benmoussa, enseignant-chercheur à l’institut agronomique et vétérinaire Hassan II au département Génie rural. Sur le terrain, les entreprises, en particulier les PME dénuées d’un pôle maintenance, subissent souvent la panne. Or, face à l’ouverture des marchés et la montée de la concurrence, la panne se traduit par la perte de marché et donc de compétitivité.


Le jargon

* La maintenance corrective intervient après la défaillance du matériel. Elle porte sur deux types d’interventions: - Le dépannage ou maintenance palliative. Il s’agit d’une intervention rapide et immédiate pour une remise en état du matériel.- La réparation ou maintenance curative est une remise en état définitive du matériel, soit directement après une défaillance, soit après un dépannage. A préciser que la maintenance corrective se distingue de l’entretien traditionnel qui lui se limite à un dépannage ou à une réparation. La maintenance corrective va plus loin puisqu’elle requiert une analyse des causes de la défaillance avant la remise en état du matériel. * La maintenance préventive vise à réduire le risque de défaillance du matériel. Elle se décline elle-même en deux catégories:- La maintenance préventive systématique s’appuie sur un échéancier.- La maintenance préventive conditionnelle est opérée à partir d’un événement prédéterminé et révélateur de l’état de dégradation du matériel.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc