×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Affaires

L’Amica prospecte le marché américain

Par L'Economiste | Edition N°:1770 Le 18/05/2004 | Partager

. Au programme: visite d’usines, entretiens avec constructeurs et sous-traitants auto. Objectif: Nouer des partenariats et développer des opportunités d’affairesDANS un contexte d’accord de libre-échange Maroc-USA, le secteur de la sous-traitance automobile anticipe et entame une série d’actions de prospection (Portugal, Egypte, Chine et actuellement les Etats-Unis). Et c’est sur invitation du gouvernement américain qu’une délégation composée de représentants de l’Amica, du MCI ainsi que des IMME est attendue, du 17 au 21 mai, à Washington DC et Detroit. Objectif, prospecter des opportunités d’affaires dans le marché US et éventuellement nouer des partenariats stratégiques et des joint-ventures dans un contexte de libre-échange. L’intérêt, soulignent les représentants de l’Amica, est de prendre part à une mission d’étude sur les normes automobiles US.Il s’agit d’une attitude proactive qui cherche à anticiper la coopération dans le secteur automobile. Mais aussi prospecter des opportunités d’affaires et de partenariats avec les homologues américains. Selon les représentants de l’Amica, “cette mission entre dans le cadre des accords de libre-échange signés entre le Maroc et les Etats-Unis”. Ainsi, c’est l’un des premiers secteurs d’activité à avoir pris l’initiative de démarcher le pays de l’Oncle Sam.Il faut dire que le secteur de la sous-traitance et de l’industrie automobile est pionnier dans cette démarche dans la mesure où c’est le premier voyage d’opérateurs économiques effectué aux Etats-Unis depuis la signature de l’ALE. Selon les responsables de l’Amica, différentes rencontres sont prévues avec les responsables d’associations professionnelles ainsi que des équipementiers US souhaitant développer des accords de partenariat et autres joint-ventures au Maroc. Au programme également, des visites de sites industriels de la sous-traitance automobile, des entretiens avec des constructeurs ainsi que des rencontres avec les homologues américains, professionnels, responsables associatifs et pouvoirs publics.


Site compétitif

Parallèlement à la visite de prospection du marché US, les représentants de l’Amica sont à pied-d’oeuvre pour la construction d’un centre technique. Un important chantier pour équipementiers est prévu en 2005. Les travaux de construction du centre technique des industries des équipements pour véhicules (CETIV) ont déjà démarré (www.leconomiste.com). Lancé par l’Amica, en partenariat avec le MCI et avec le soutien du programme Meda, ce projet mobilisera hors infrastructure un budget qui s’élève à 38 millions de DH. Sa mission consistera à accompagner les industriels dans leur démarche de développement du potentiel d’un site compétitif. Parallèlement, le site devra participer à l’amélioration de la productivité et la garantie de la qualité de la filière automobile marocaine. Le Centre sis à Sidi Mâarouf devra servir de foyer d’assistance, de recherches pointues. Il mettra à la disposition des industriels des équipements, des dispositifs d’essai et de contrôle, de la documentation et de l’information technique, est-il ajouté par l’Amica.A. R.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc