×
  • L'Editorial
  • Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs Les Grandes Signatures Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste Docs de Qualité Enquête de Satisfaction Chiffres clés Prix de L'Economiste 2020 Prix de L'Economiste 2019 Perspective 7.7 milliards Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière
    Affaires

    BNP Paribas affiche un résultat trimestriel en hausse de 27,5%

    Par L'Economiste | Edition N°:2082 Le 09/08/2005 | Partager

    . La plus forte croissance affichée par le pôle gestion d’actifs et services BNP Paribas, qui compte dans son giron la BMCI, réalise au deuxième trimestre 2005 un produit net bancaire trimestriel de 5.171 millions d’euros, en hausse de 3,3% par rapport à celui du deuxième trimestre 2004. “Ce fort développement résulte d’une combinaison de croissance organique et de croissance externe”, souligne un communiqué de la banque française. Le résultat brut d’exploitation s’est établit à 1.976 millions d’euros en progression de 8,2% par rapport à la même période en 2004. En retranchant un coût de risque de 109 millions d’euros de ce dernier solde, le résultat d’exploitation ressort à 1.867 millions d’euros en augmentation de 4,7%. La performance trimestrielle de BNP Paribas est attribuée à une puissante dynamique de croissance dans tous les pôles d’activité. En prenant en compte les performances de la banque de détail (+7,8%), l’Asset management et services (+12,9%) et la banque de financement et d’investissement (+9,3%), la croissance du produit net bancaire s’établit à 9,1%. L’évolution des frais de gestion reste maîtrisée, augmentant de 7,8% par rapport au deuxième trimestre 2004. Le résultat brut d’exploitation des pôles progresse de 11,1%. Quant à la charge de provisionnement, qui atteint les 109 millions d’euros, elle est inférieure de 59,8% à celle du deuxième trimestre 2004, dans un environnement de risque toujours très favorable.Le résultat net part du groupe, à 1.456 millions d’euros, est en hausse de 4,7% par rapport à celui du deuxième trimestre 2004. Pour l’ensemble du premier semestre, le résultat net part du groupe s’établit à 3.176 millions d’euros, soit une hausse de 27,5%. Le bénéfice net semestriel par action ressort à 3,84 euros, soit une augmentation de 31%. La rentabilité annualisée des capitaux propres s’établit à 21,8%, en hausse de 2,8 points par rapport au premier semestre 2004. B. E. Y.

    • SUIVEZ-NOUS:

    • Assabah
    • Atlantic Radio
    • Eco-Medias
    • Ecoprint
    • Esjc