×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Fès-Meknès/Entrepreneuriat: Le CRI scelle des partenariats fonctionnels

Par Youness SAAD ALAMI | Edition N°:5975 Le 25/03/2021 | Partager
L’établissement s’allie au groupe BCP et la Fondation Création d’Entreprises
Objectif: accompagner de bout en bout les porteurs de projets de la région
entrepreneuriat-075.jpg

Propulser la création d'entreprises, motiver les jeunes et accompagner les entreprises de la région Fès-Meknès. C'est l'objectif recherché par le Centre régional d’investissement (Ph. L'Economiste)

Propulser la création d'entreprises, motiver les jeunes et accompagner les entreprises de la région Fès-Meknès. C'est l'objectif recherché par le Centre régional d’investissement (CRI) qui s'allie à des partenaires de choix pour affiner les mécanismes d'octroi des offres de financement et booster l’entrepreneuriat.

Réunissant les opérateurs économiques et les administrations en charge de la promotion de l’investissement, le comité régional d'accompagnement et de suivi du Programme intégré d'appui et de financement de l'entrepreneuriat (PIAFE), qui s'est tenu dernièrement, était l'occasion de signer une convention «fonctionnelle» entre le CRI d'une part, et l'Anapec, la Banque Populaire, et la Fondation Création d'Entreprises d'autre part.

En effet, l’accord vise à mutualiser les efforts régionaux dans le cadre du PIAFE, à travers la mise en place d’un programme intégré pour l’accompagnement de bout en bout des porteurs de projets au niveau de la Région de Fès-Meknès.

«Cette signature s’inscrit dans la droite ligne des engagements du groupe BCP, qui, depuis sa création, a placé le développement des régions parmi ses principales missions. Elle est également en phase avec la vision stratégique de la Fondation Création d’Entreprises, dont la principale vocation est de favoriser et soutenir les initiatives entrepreneuriales», souligne El Hassane El Attar Soufi, président du directoire de BP Fès-Meknès.

Dans le cadre de cet accord, la Fondation Création d’Entreprises et la BP Fès-Meknès mettront leurs moyens et leur expertise au service des futurs entrepreneurs, sélectionnés à travers des appels à projets, pour leur permettre de challenger et valider leurs idées, de créer leurs entreprises et, par la suite, de les pérenniser.

Concrètement, la Fondation Création d’Entreprises prodiguera aux porteurs de projets informations et conseil sur l’écosystème entrepreneurial dans la région, les dispositifs d’aide et de financement disponibles. Ceux-ci pourront également bénéficier d’une assistance dans l’élaboration de leur business plan, le montage des dossiers de financement, l’accomplissement des démarches de création, ainsi qu’en matière de Networking, en les mettant en relation avec d’autres entrepreneurs pour favoriser les interactions professionnelles.

De son côté, la BP Fès-Meknès participera à la sensibilisation sur le programme Intelaka, à la sélection des projets éligibles, et fournira son assistance pour la préparation des dossiers de financement. Les deux entités du groupe auront également pour mission d’organiser des manifestations visant à promouvoir la culture entrepreneuriale à l’échelle de la région.

Unanimes, les partenaires du CRI veulent mutualiser leurs efforts à travers la mise en place du programme «Afwaj», premier programme intégré pour l'accompagnement des porteurs de projets. «Ce programme offre ainsi aux bénéficiaires un accompagnement durant l'ensemble des phases du projet, depuis le cadrage de l'idée de projet jusqu'à l'aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l'entrepreneuriat, l'aide au montage du business plan et l'assistance aux démarches de création d'entreprises», explique Yassine Tazi, directeur du CRI.

«Il s'inscrit dans une démarche proactive où les acteurs d'accompagnement vont à la rencontre des porteurs de projets au niveau des neuf préfectures et provinces de la région», renchérit-il. «Concrètement, cet accord permettra d’accompagner 500 entrepreneurs sur le terrain à l'horizon 2021 répartis en 4 promotions… Et c’est largement à notre portée», conclut-on.

Financement

Parmi les objectifs de l’accord tripartite figurent le financement de 70% des porteurs de projets accompagnés dans le cadre du programme, et  l'organisation de plusieurs manifestations professionnelles autour de la promotion de l'entrepreneuriat au niveau de la région. Pour stimuler l’entrepreneuriat, Yassine Tazi, responsable du CRI, insiste sur la coordination des actions d'appui et d'accompagnement. Il lance également un appel à ses partenaires afin de remonter les informations pour faciliter les analyses de données et assurer une bonne continuité du programme.

                                                                     

Bilan d’étape

En ce qui concerne le financement dans le cadre du PIAFE, le bilan affiché par le CRI fait état de 1.718 entreprises bénéficiaires pour un montant de 248,4 millions de DH (soit 10,8% de part pour Fès-Meknès qui se classe en 3e position au niveau national). Les secteurs les plus représentés sont l'agriculture (37%), le commerce/distribution (26%) et l'industrie (12%). Par ailleurs, la caravane digitale «Microlabs solutions» a permis de dispenser des informations sur le programme, formations, entretiens individuels, aide au montage de business plan et des dossiers de financement au profit de 220 porteurs de projets. Notons que plusieurs actions d'accompagnement ont été menées et ont permis d'aboutir à plus de 1.000 dossiers de financements déposés. Il s'agit notamment de la mise en place d'un business plan uniformisé, le lancement des deux programmes d'accompagnement «Club de l'entrepreneuriat» pour les TPME et «Smart Bank» pour les projets innovants.

De notre correspondant permanent, Youness SAAD ALAMI

 

 

 

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite