×
+ L'ÉDITO
Par Khalid BELYAZID
Le 29/11/2021
Explications

A la moindre blessure, on coupe tout le membre pour éviter la gangrène; c’est la médecine du Moyen...

+ Lire la suite...
Recevoir notre newsletter

Changements climatiques: Berkane lance de nouveaux projets

Par Ali KHARROUBI | Edition N°:5887 Le 19/11/2020 | Partager
Ils seront soumis au financement du Fonds vert pour le climat
Ils ciblent l’amélioration des revenus des populations montagnardes

Cinq des dix communes rurales de la province de Berkane ont été retenues pour la réalisation de projets de développement à portée socioéconomique. Plusieurs scénarios sont en phase d’étude pour atténuer l’impact des changements climatiques qui affectent les zones montagneuses de  Zegzel, Tafourhalte, Rislane, Fazouane et Sidi Bouhria. Le choix du type d’intervention  reviendra aux populations locales et aux organismes professionnels.

province-de-berkane-087.jpg

Ce nouveau programme cible un développement à faibles émissions et résilient au changement climatique dans cinq communes rurales de la province de Berkane (Source: DRA)

Toutefois, il doit porter sur le développement et la valorisation des productions agricoles, les aménagements hydro-agricoles, la protection des terres de culture et la construction des pistes rurales. Il doit également cibler la promotion de l’emploi et des activités génératrices de revenus, le développement des capacités, services-conseils, la sensibilisation et les systèmes d’alerte précoce.

L’objectif global du projet est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population des zones ciblées par la diversification et la croissance des revenus de manière durable. In fine, promouvoir la création d’une classe moyenne rurale et atténuer les effets de la dégradation avancée de la forêt, l’érosion, la réduction des ressources en eau et les phénomènes climatiques extrêmes (sècheresse prolongée ou sur des durées variables).

«Il s’agit de placer au centre de ce programme les acteurs locaux et les représentants des populations, autour d’ensembles socio-territoriaux homogènes, avec une approche intégrée dans l’espace, complémentaire et convergente», explique Mohammed Sadiki, SG du ministère de l’Agriculture.

Les programmes retenus seront connus dans un mois. Ils seront soumis au financement du Fonds vert pour le climat (FVC), un mécanisme financier de l’Organisation des Nations Unies. Le FVC accorde une attention particulière aux besoins des sociétés pour une meilleure résilience aux effets des changements climatiques. Il accompagne aussi les efforts des pays en développement pour relever le défi du changement climatique, via des aides pour limiter ou réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et s’adapter aux changements climatiques.

«La réalisation de ce programme au niveau des zones montagneuses de la province de Berkane s’inscrit  dans le cadre des efforts du département de l’Agriculture pour l’adaptation des territoires aux changements climatiques, notamment ceux affectés par la rareté des précipitations», confie à L’Economiste Abdellah Koubaa, chef de division de partenariat et d’appui au développement à la direction régionale de l’Agriculture dans l’Oriental.

De notre correspondant permanent, Ali KHARROUB

La suite est réservée à nos abonnés.

Dèjà abonné ? S'abonner pour lire la suite