×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Insolites

Un Monde Fou

Par L'Economiste | Edition N°:5865 Le 15/10/2020 | Partager

Une puce en bouse pour protéger des radiations téléphoniques
Un organisme gouvernemental indien spécialisé dans la conception de savons et produits divers à base d'urine et de bouse de vache assure avoir développé une «puce» en bouse qui protège des radiations du téléphone portable, à la grande joie des réseaux sociaux. Sans expliquer comment cela fonctionnait, le président de la Commission nationale de la vache, créée l'an dernier par le gouvernement nationaliste hindou, a assuré lors d'une conférence de presse à New Delhi que la «puce» devait simplement être placée à l'intérieur de la coque protectrice ou de l'étui du téléphone. «Nous avons observé que si l'on place cette puce dans son portable, elle réduit les radiations de manière significative», a affirmé Vallabhbhai Kathiria en montrant une fine plaquette de couleur jaune de la taille d'une carte SIM. «La bouse de vache est anti-radiations, elle protège tout, si vous ramenez ceci chez vous, votre demeure sera libre de toute radiation», a-t-il poursuivi, «tout cela a été prouvé par la science». 
M. Kathiria n'a fourni aucun autre détail sur les recherches ayant permis cette découverte dont l'annonce lundi a déchaîné force moqueries sur les réseaux sociaux. Les vaches sont considérées comme un animal sacré par la majorité hindoue du pays et la consommation de viande bovine est interdite dans de nombreux Etats. Le président de la Commission nationale de la vache a également déclaré au quotidien The Indian Express que les «puces» étaient fabriquées grâce à plus de 500 abris pour vaches et coûtaient environ 100 roupies pièce (1,36 dollar ou 1,156 euro). «Une personne exporte ces puces aux Etats-Unis où elles sont vendues à près de 10 dollars chacune», selon ses propos cités par le quotidien.

■ Le tennisman Djokovic se ressource dans un «parc des pyramides» 
Le N.1 mondial Novak Djokovic s'est rendu mardi dans un «parc des pyramides» controversé en Bosnie pour récupérer dans des «tunnels énergétiques» après sa défaite en finale de Roland-Garros face à l'Espagnol Rafael Nadal. Le Serbe, connu pour ses méthodes de préparation parfois iconoclastes, a vanté les effets «bénéfiques» du site situé à Visoko près de Sarajevo, après une visite des lieux en compagnie de son épouse. «J'inviterais tous les sportifs à venir ici pour passer du temps dans les tunnels qui sont très bénéfiques pour l'augmentation de l'oxygène dans les poumons», a déclaré «Nole» à la chaîne publique (FTV). «C'est un effet direct sur la régénération, sur le rétablissement, ce qui est très important pour les sportifs», a poursuivi le joueur aux 17 titres du Grand Chelem, en visitant le parc avec son fondateur Semir Osmanagic, un explorateur bosnien controversé. Semir Osmanagic affirme depuis 2005 que la vallée de Visoko, à 30 kilomètres au nord-ouest de Sarajevo, abrite des pyramides et un réseau de tunnels «énergétiques» ancien de plus de 25.000 ans.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc