×L'Editorialjustice régions Dossiers Compétences & RH Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Entreprises

L’EFA réinvente sa formule

Par Karim Agoumi | Edition N°:5842 Le 14/09/2020 | Partager
Le groupe spécialisé en enseignement technique formera désormais des managers juniors
Mentorat individuel, cursus bac+3… Les points forts du nouveau programme!
Quatre grandes entreprises déjà impliquées

Pour sa rentrée scolaire, l’Ecole française des Affaires (EFA) change de nom et devient l’Ecole supérieure des affaires de Casablanca (ESA). Une appellation qui sera accompagnée d’un programme pédagogique novateur mettant notamment l’accent sur l’accompagnement professionnel de ses étudiants.

esa-042.jpg

Pour sa rentrée scolaire prévue le 14 septembre, l’EFA prévoit de mettre en application un nouveau programme pour ses étudiants. Au menu notamment, un cursus bac+3 orienté «middle management» ainsi qu’un système de mentorat individuel (Ph. ESA)

L’établissement – rompu jusque là à former des cadres «techniques» rapidement opérationnels– change ainsi son fusil d’épaule et vise à armer ses étudiants pour qu’ils puissent devenir des middle managers. Objectif : accroître leurs chances d’être recrutés par les employeurs. «Ces transformations nouvellement opérées par notre école visent à préparer les jeunes à devenir davantage que de simples exécutants. En effet, les entreprises actuelles attendent désormais de leurs futures recrues une véritable force de proposition alliant créativité, esprit d’équipe et capacité à innover», souligne ainsi le directeur de l’organisme Mohammed Amine Barkate.

«Autre objectif que nous visons, faire de nos étudiants des entrepreneurs avertis non seulement capables de monter leur propre business mais aussi d’innover au sein d’une structure déjà existante sur le marché», ajoute ainsi le responsable. Concrètement, ce nouveau programme intègrera tout d’abord trois nouveaux cursus étendus sur trois ans au lieu de diplômes bac+2 précédemment.

Des licences professionnelles accréditées à la fois par l’Etat marocain et par l’Etat français – via une double convention avec l’Université Gustave Eiffel – et qui permettront de se spécialiser dans trois domaines d’avenir parmi lesquels les ressources humaines ou encore le management opérationnel.

Autre nouveauté notable, l’attribution pour chaque étudiant d’un mentor individuel chargé de l’orienter dans ses choix scolaires et professionnels tout le long du cursus. «Ces praticiens auront pour rôle d’accompagner l’étudiant dans la construction de son projet professionnel à travers un transfert d’expérience qui prendra la forme de rencontres mensuelles personnalisées», explique le directeur du groupe. Enfin, la réforme inclura aussi une dimension sociétale cruciale.

Au total, plus de 20 entreprises devraient être démarchées par l’établissement dans les prochains jours et quatre ont déjà signées dont notamment le groupe Bricoma. Des enseignes qui, en plus de fournir tuteurs et stages aux étudiants, sponsoriseront à hauteur de 50% le nouveau système de bourses mis en place par l’école en collaboration avec la Fondation marocaine de l’étudiant.

Karim AGOUMI

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc