×L'Editorialjustice régions Dossiers Société Brèves International Brèves internationales Courrier des Lecteurs LE CERCLE DES EXPERTS Documents Lois à polémiques Docs de L'Economiste prix-de-la-recherche Prix de L'Economiste Perspective 7,7 Milliards by SparkNews Earth Beats Solutions & Co Impact Journalism Day cop22Spécial Cop22 Communication Financière

Economie

Covid-19: Mises en garde royales

Par Mohamed Ali Mrabi | Edition N°:5827 Le 24/08/2020 | Partager
Sans discipline, le retour au confinement est possible
Le comportement irresponsable de certains citoyens a favorisé les contaminations
Civisme et solidarité, les maîtres-mots pour lutter contre la pandémie

Mobilisation, vigilance, respect des mesures préventives… tels sont les maîtres-mots du discours royal donné à l’occasion de la commémoration de la Révolution du Roi et du peuple et de la Fête de la jeunesse. Sa Majesté le Roi a tiré la sonnette d’alarme face à la hausse continue du nombre de contaminations et de décès à cause de la Covid-19.

Lors de ce discours consacré entièrement à ce sujet, le Roi a été on ne peut plus clair. En l’absence d’un vaccin efficace contre le coronavirus, le respect rigoureux des mesures préventives reste la seule option pour atténuer l’impact de cette pandémie.

discours-royal-027.jpg

Sa Majesté le Roi a été on ne peut plus clair: si la tendance haussière des contaminations se poursuit, le retour au confinement sera inévitable  (Ph. MAP)

Or, le relâchement constaté depuis la levée du confinement s’est traduit par la multiplication des foyers de contamination. D’où l’appel royal à plus de civisme, plus d’exemplarité et plus de responsabilité des citoyens. «Mon intention n’est pas de t’adresser des reproches. Je tiens plutôt à te faire expressément part de mes appréhensions quant à une éventuelle hausse exceptionnelle des contaminations et des décès», a précisé le Souverain.

■ Retour au confinement
Face à la hausse du nombre de cas positifs, liée notamment au manque de respect des mesures de prévention, le retour à un confinement total plus strict n’est pas à exclure, a mis en garde le Souverain. Sans discipline des citoyens, le retour au confinement, avec ses conséquences économiques et sociales reste la seule solution. Dans cette configuration, les répercussions seront plus brutales pour les entreprises et pour les ménages. Si lors de la première période de confinement l’Etat s’est mobilisé pour soutenir les opérateurs économiques ou les familles affectées par l’arrêt des activités, cette fois la situation sera plus dure. L’appui de l’Etat ne peut durer indéfiniment, a précisé le Souverain. Surtout que «les aides accordées excèdent les ressources». Aujourd’hui, les Marocains sont mis face à leurs responsabilités. D’autant que les mesures prises dans le cadre de la loi de finances rectificative ainsi que les grandes lignes du projet de loi de finances 2021, montrent l’ampleur des dégâts causés par la 1re période du confinement depuis mars dernier.

confinement-plage-027.jpg

Les autorités ont renforcé le contrôle au niveau des espaces ayant connu une grande affluence depuis la levée du confinement. Par exemple, l'accès à certaines plages a été interdit aux estivants depuis vendredi dernier (Ph. Bziouat)

■ Laisser-aller
Depuis la levée du confinement, certains comportements irresponsables ont favorisé la multiplication des cas de contamination. Ce laisser-aller et ce relâchement ont été qualifiés d’inadmissibles par le Souverain. Le Roi a ouvertement critiqué les personnes qui continuent de nier l’existence de la maladie de la Covid-19. «Il faut souligner que la maladie est bien réelle. Soutenir l’inverse nuit non seulement à celui qui le prétend, mais aussi à sa famille et à ses compatriotes». Le Souverain a également attiré l’attention quant au risque que présentent les personnes asymptomatiques. D’autant qu’une «frange importante de la population ne respecte pas les mesures sanitaires préventives comme le port du masque, l’observation des règles de distanciation sociale, l’utilisation des produits d’hygiène…», a déploré le Souverain. Pour lui, ces attitudes irrationnelles sont dénuées de civisme. C’est aussi un manque de solidarité, a-t-il souligné. Car la solidarité s’exprime également par le fait d’éviter d’être potentiellement un vecteur de contamination. Ce laisser-aller de certains citoyens est d’autant plus incompréhensible que l’Etat s’est mobilisé pour faciliter l’accès aux produits de désinfection. «Ces comportements pourraient être compris si ces produits étaient soit indisponibles sur le marché, soit coûteux».

■ Accélérer la mise en œuvre des chantiers
Au-delà des aspects liés à la lutte contre la pandémie à court terme, le Roi a également insisté sur les efforts menés pour favoriser la relance économique et atténuer les répercussions de la période précédente, marquée par un ralentissement de l’activité. Le Souverain a mis l’accent sur deux chantiers décisifs. Il s’agit essentiellement du Plan de relance économique et du programme de généralisation de la couverture sociale. «Nous insistons sur la nécessité d’une bonne mise en œuvre de ces projets, dans les délais fixés», a souligné le Souverain.

M.A.M.

  • SUIVEZ-NOUS:

  1. CONTACT

    +212 522 95 36 00
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]
    [email protected]

    70, Bd Al Massira Khadra
    Casablanca, Maroc

  • Assabah
  • Atlantic Radio
  • Eco-Medias
  • Ecoprint
  • Esjc